L'ailier Chris Ashton
L'ailier anglais du RCT, Chris Ashton | AFP - PASCAL GUYOT

Champions Cup - Toulon: Une nouvelle ère

Publié le , modifié le

Après deux éliminations consécutives en quarts de finale, Toulon veut renouer avec son passé. Triple champion d'Europe de 2012 à 2015, le RCT a mis fin à la valse des entraîneurs et a tourné le dos aux emblématiques Giteau-Mitchell. Avec le staff de Fabien Galthié, le club varois aspire à retrouver le toit de l'Europe.

Historique

Avec les Wilkinson, Giteau et Michalak, Toulon était devenu la terreur de l’Europe. Trois titres consécutifs entre 2012 et 2015, personne ne l’avait jamais fait. Mais la fin de cycle s’est soldée par deux échecs en quarts de finale, à chaque fois face à des clubs français (le Racing en 2016, Clermont en 2017).

Objectif

Chris Ashton, Hugo Bonneval, Luke McAlister, JP Pietersen ou Jonathan Wisniewski, sans oublier la nouvelle recrue all black Malakai Fekitoa, qui arrivera le 25 octobre, le RCT a recruté de l’expérience et du talent, notamment derrière. Franchir la phase de poules est un minimum. Atteindre le dernier carré serait un résultat susceptible de satisfaire le président Mourad Boudjellal.

Adversaire

Les Scarlets représentent l’équipe-surprise de cette poule 5. Car si Bath a un effectif solide autour des internationaux Priestland, Joseph et Watson pour ne citer qu’eux, la formation galloise est composée par sa cohorte de joueurs représentant le XV du Poireau. Et parmi eux : Leigh Halfpenny, qui a quitté la Rade de Toulon à l’intersaison pour retourner au pays. Avec un tel buteur en face, chaque faute peut se payer cash. Du coup, l’entame à Mayol, ce dimanche (en direct sur France 2), face à Llanelli est déjà déterminante.

Joueur à suivre

Chris Ashton. Pendant longtemps, l’ailier international représentait ce qu’on aimait détester chez les Anglais. Arrogant, hargneux, sans être d’un esthétisme fou, il a pourtant fait les beaux jours de Northampton puis des Saracens. Mais depuis cette saison, il est au RCT. Recordman d’essais en Coupe d’Europe (37 contre 36 à Vincent Clerc, son coéquipier à Toulon), l’ailier a déjà inscrit 4 essais en Top 14. Un vrai « match-winner ».

Pronostic

Toulon est presque dans l’obligation de finir à la 1re place, pour assumer ses ambitions.