L'international français Virimi Vakatawa
Le trois-quarts centre ou aile du Racing 92, Virimi Vakatawa | AFP - DPPI - STEPHANE ALLAMAN

Champions Cup - Racing 92: L'heure de la rédemption

Publié le , modifié le

Le Racing, club de rugby le plus vieux de France, court après son premier titre sur la scène européenne. Le Racing 92, qui va entrer dans sa nouvelle enceinte de l'U Arena, a donc l'ambition de laver un terrible affront : la saison passée, les Ciel et Blanc avait été éliminés dès les poules avec une seule petite victoire au compteur.

Historique

Après avoir perdu la finale de la Coupe d'Europe 2015-2016 contre les Saracens, le Racing 92 a vécu une saison dernière en forme de cauchemar. Une petite victoire simplement à se mettre sous la dent pour une élimination sans ménagement dans la phase de poules, c'était humiliant pour le champion de France en titre. Sur la scène européenne, l'heure est donc à la rédemption.

Objectif

En ayant ajouté de l'expérience européenne (Albacete, Johnston, Kakovin) et du talent (Vakatawa, Lambie) à un effectif déjà rutilant d'internationaux (Carter, Immhoff, Rokocoko, Nyanga, Machenaud, Nakarawa…), les dirigeants du Racing 92 se sont donnés les moyens d'aller loin. Il le faudra car le début de saison en Top 14 n'est pas de nature à rassurer (3 victoires, 4 défaites).

Adversaire

Dans la seule poule où cohabitent deux clubs français (avec Castres), le premier rival sera sans doute le Munster. Double vainqueur de la Coupe d’Europe, le club irlandais avait échoué la saison dernière en demi-finale, face au futur champion, les Saracens. Non sans avoir contribué à sortir le Racing en poules, avec deux victoires à la clé (54 points marqués pour 17 encaissés en deux rencontres). Le match aller à Thomond Park, le 21 octobre, sera déjà un tournant.

Joueur à suivre

Virimi Vakatawa. Il a été la révélation du Tournoi des 6 Nations 2016, lors que Guy Novès a a fait appel à lui avec le XV de France alors qu’il évoluait à VII. Courtisé par de nombreux clubs, il a décidé de se lancer pleinement à XV en revenant au Racing 92, qui l’avait formé entre 2011 et 2014. Sa technique individuelle et sa puissance doivent en faire une arme fatale, surtout en Coupe d’Europe où le niveau d’intensité est supérieur au Top 14.

Pronostic

Le Racing 92 devrait s’emparer d’une place qualificative, même si la 1re place est incertaine.