Sara Errani
L'Italienne Sara Errani | AFP - KENZO TRIBOUILLARD

Sara Errani avec les Françaises Razzano et Ferro en qualifications à Roland-Garros

Publié le , modifié le

Les organisateurs des Internationaux de France ont dévoilé la liste des 88 joueuses intégrées directement au tableau des qualifications, qui débutera le 23 mai prochain. Sara Errani, finaliste en 2012 (battue par Sharapova) et demi-finaliste l’année suivante (battue par Serena Williams) en fera partie. Deux Françaises ont pris place dans ce contingent : Virginie Razzano et l’espoir Fiona Ferro. Huit wild-cards viendront compléter ce tableau, qui délivrera 12 tickets pour la quinzaine.

Maria Sharapova rêvait de faire partie de cette liste. Suspendue 15 mois pour dopage au meldonium, la Russe avait tenté, voici une semaine, de rafler les points WTA suffisants pour lui ouvrir les portes de ce tableau de qualifications. Mais Kristina Mladenovic lui a barré le chemin de la finale du tournoi de Stuttgart, et l’ancienne N.1 mondiale, sacrée à deux reprises à Roland-Garros, doit désormais attendre le 16 mai pour savoir si les organisateurs lui offriront une invitation dans le tableau final.

En 2012, elle avait remporté son deuxième « French » en battant en finale Sara Errani. L’Italienne, tombée au 90e rang mondial, a eu droit à sa place dans ce tableau. La saison passée, elle avait traversé la période sur terre battue comme un fantôme : quatre éliminations au 1er tour (Madrid, Rome, Strasbourg, Roland-Garros) après avoir atteint la demi-finale à Charleston. Son année 2016 est plus que médiocre, et elle y a mis un terme dès le mois de septembre. Elle a aussi changé tout son clan, avec lequel elle travaillait depuis 12 ans. La voilà donc en reconstruction, sur le tournoi du Grand Chelem qui lui réussit le mieux : finale en 2012, demi-finale en 2013, quarts de finale en 2014 et 2015. Elle sera l’une des grandes favorites pour atteindre le tableau final.

Virginie Razzano et Fiona Ferro sont les deux seules Françaises à avoir intégré ce tableau directement. A 33 ans, la première est 196e mondiale, et va disputer son 19e Roland-Garros, où elle a atteint au mieux les 8e de finale (2009). Fiona Ferro avait disputé le double avec Razzano la saison passée, et elle occupe le 199e rang mondial en simple. L’an dernier, elle avait échoué sur la dernière marche des qualifications en simple. A 20 ans, elle aspire à franchir un palier de plus.

Les 88 joueuses du tableau des qualifications