Hanyu Mondiaux Saitama à genoux 032014
Yuzuru Hanyu submergé par l'émotion devant son public | TOSHIFUMI KITAMURA / AFP

Mondiaux de patinage: deuxième sacre pour le Japonais Yuzuru Hanyu

Publié le , modifié le

Le Japonais Yuzuru Hanyu a été sacré champion du monde de patinage artistique, samedi à Helsinki, le double tenant du titre, l'Espagnol Javier Fernandez, échouant au pied du podium. Hanyu (22 ans), champion olympique en titre, décroche l'or mondial pour la deuxième fois après 2014, avec un total de 321,59 points, devant son compatriote Shoma Uno (319,31 pts) et le Chinois Boyang Jin (303,58 pts) pour un podium 100% asiatique, à moins d'un an des jeux Olympiques de Pyeongchang.

Hanyu (22 ans), champion olympique en titre, décroche l'or mondial pour la deuxième fois après 2014, avec un total de 321,59 points, devant son compatriote Shoma Uno (319,31 pts) et le Chinois Boyang Jin (303,58 pts) pour un podium 100% asiatique, à moins d'un an des jeux Olympiques de Pyeongchang (Corée du Sud). 

Privé de la couronne mondiale lors des deux précédentes éditions par Fernandez (25 ans), son partenaire d'entraînement à Toronto sous la houlette de Brian Orser, Hanyu retrouve la plus haute marche du podium à la faveur d'un programme libre immaculé qui lui a permis de refaire son retard : il n'était que cinquième après le programme court.

En tête avant le programme libre, Fernandez, qui patinait en dernier sur la glace finlandaise, ne termine que quatrième (301,19 pts) après une prestation marquée par une chute et plusieurs approximations.

Cette fois, c'est le champion olympique en titre qui a renversé la situation. Et retrouve l'or mondial, avec 321,59 points, après deux médailles d'argent en 2015 et 2016. "Après mon programme court, j'étais vraiment déprimé", a reconnu le Japonais. Sur la glace finlandaise samedi, Hanyu a livré une prestation immaculée, qui a électrisé les spectateurs.
Il fallait réussir quatre quadruples sauts pour s'offrir une médaille. Comme Hanyu, c'est ce qu'ont réalisé deux patineurs âgés de 19 ans, un autre Japonais, Shoma Uno (2e, 319,31 pts) et le Chinois Boyang Jin (3e, 303,58 pts). Ils forment un podium 100% asiatique à moins d'un an des jeux Olympiques de Pyeongchang, en Corée du Sud.
Aux commandes après le programme court, Fernandez (25 ans), s'est lui laissé rattraper par la pression. Une chute sur un quadruple saut en déséquilibre, plus des approximations à répétition : il échoue au pied du podium (301,19 pts).

Pour Nathan Chen, entré sur la glace juste après l'éclatante performance de Hanyu, la marche était trop haute. Premier patineur à avoir réussi cinq "quads" dans un même programme, le jeune Américain a été jusqu'à en tenter six) samedi. Mais il a chuté deux fois, ce qui le relègue au sixième rang (290,72 pts). Juste derrière le Canadien Patrick Chan, triple champion du monde entre 2011 et 2013 (295,16 pts).

Christian Grégoire