Vous êtes ici

Championnats du monde de patinage: victoire du couple chinois Wenjing - Cong

Les Chinois Sui Wenjing et Han Cong sacrés champions du monde de patinage artistique en couples

Les Chinois Sui Wenjing et Han Cong sacrés champions du monde de patinage artistique en couples | AFP - Daniel Mihailescu

Par

Publié le 30/03/2017 | 21:11, mis à jour le 30/03/2017 | 21:50

Les Chinois Sui Wenjing et Han Cong ont été sacrés dans l'épreuve de couples jeudi à Helsinki aux championnats du monde de patinage artistique avec un total de 232,06 points. Dans une compétition très dense et indécise, la paire chinoise, médaillée d'argent des deux précédentes éditions et déjà en tête après le programme court, a devancé les Allemands Aliona Savchenko et Bruno Massot (230,02 pts) et les Russes Evgenia Tarasova et Vladimir Morozov (219,03). Et ce malgré une chute de Sui Wenjing dans le programme libre.

Si elle se termine de la meilleure des façons, la saison n'avait pas commencé au mieux pour les Chinois : ils avaient été privés de la première moitié en raison d'une opération de la patineuse à chaque pied au printemps 2016. Mais ils ont su rebondir de la meilleure des façons. Derrière, ça se bouscule pour les places d'honneur et la concurrence évolue d'une année sur l'autre. Associés depuis trois ans seulement, Aliona Savchencho (33 ans), auparavant en duo avec Robin Szolkowy, et Massot (28 ans), un Français qui patine pour l'Allemagne, progressent d'une marche par rapport à la saison dernière. Encourageant alors que leur saison a été émaillée de blessures.Tarasova (22 ans) et Morozov (24 ans), vainqueurs de la finale du Grand Prix en décembre et sacrés champions d'Europe il y a deux mois, confirment eux leur statut d'étoiles montantes de la catégorie.

La déception est venue des doubles tenants du titre planétaires, les Canadiens Meagan Duhamel et Eric Radford, qui n'ont terminé que septièmes.

Fernandez en tête chez les hommes 

Dans la compétition masculine, l'Espagnol Javier Fernandez, double champion du monde en titre, a dominé le programme court, en offrant un spectacle de haut vol. Preuve du niveau exceptionnel proposé par les patineurs pour leurs premiers pas sur la glace finlandaise : ceux qui occupent les trois premières places avant le programme libre ont tous dépassé la barre des 100 points. Fernandez (26 ans) a obtenu un score de 109,05 points. Tout près du record détenu par le Japonais Yuzuru Hanyu (110,95 pts), champion olympique en titre, mais en retrait ce jeudi à Helsinki.

Derrière Fernandez, qui a allié l'esthétique à la performance technique, rien n'est toutefois joué puisque suivent le Japonais Shoma Uno (104,86 pts) et le Canadien Patrick Chan (102,13 pts). Signe particulier de Chan ? Le triple champion du monde (2011, 2012, 2013) est le seul du peloton de tête à ne compter qu'un seul quadruple saut dans son programme court. Ce qui ne l'a pas empêché de franchir le seuil des 100 points pour la première fois de sa carrière. La preuve qu'il reste possible de se glisser parmi les tout meilleurs sous pour autant multiplier les "quads", comme le veut l'air du temps.

Considéré à 17 ans comme la nouvelle pépite du patinage mondial, l'Américain Nathan Chen est celui qui a fait des quadruples sauts en série sa spécialité. Mais il a beau être le premier patineur à en avoir réussi cinq dans un programme, c'est un triple saut - le triple axel - qui lui a joué des tours jeudi et l'a repoussé au sixième rang (97,33 pts).

Sur le même sujet