Vous êtes ici

Une Lilly King record aux championnats américains

La nageuse américaine Lilly King

La nageuse américaine Lilly King | TOM PENNINGTON / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

Par

Publié le 30/06/2017 | 08:05, mis à jour le 30/06/2017 | 08:28

Lilly King a battu le record américain du 50m brasse en 29s66 et affiche une grande forme avant les Mondiaux de natation à Budapest (14-30 juillet).

Lilly King a frappé fort avec son record national du 50 m brasse lors de la 3e journée des Championnats des Etats-Unis, qualificatifs pour les Mondiaux-2017 de Budapest (14-30 juillet), jeudi à Indianapolis. La championne olympique 2016 du 100 m brasse a survolé la finale et s'est imposée avec un chrono de 29 sec 66/100e, devant Katie Meili (30.11) et Molly Hannis (30.24). Elle a délogé de la première place au bilan annuel mondiale sa grande rivale, la Russe Yuliya Efemova, et a amélioré de 14/100e le record des Etats-Unis de Jessica Hardy qui datait de 2009 (29.90). "Il me manque encore des toutes petites choses pour viser le record du monde", a admis King qui est restée à 18/100e du record du monde de la Lituanienne Ruta Meilutyte (29.48). 

Les favoris au rendez-vous

Vice-champion olympique du 400 m quatre nages l'été dernier à Rio, Chase Kalisz a lui aussi nettement dominé sa finale (4:06.99), meilleure performance mondiale de l'année (MPM) à la clef. MPM également pour Caeleb Dressel (50.87) sur 100 m papillon, la distance de prédilection de l'ogre Michael Phelps qui a pris sa retraite après les JO-2016. Leah Smith a dominé le 400 m quatre nages (4:33.86) devant Elizabeth Beisel (4:38.55) qui a bénéficié d'une disqualification pour arracher son billet pour Budapest. La vice-championne olympique 2012 du 400 m quatre nages disputera à 24 ans dans la capitale hongroise ses sixièmes et derniers Championnats du monde et n'a manqué aucun grand rendez-vous depuis 2007.

La star de la natation américain Katie Ledecky, déjà sacrée sur 200 et 800 m cette semaine, sera de retour dans le bassin d'Indiapolis vendredi pour le 400 m et conclura sa semaine samedi par le 1500 m. La quadruple championne olympique 2016, 20 ans, remettra en jeu quatre titres individuels à Budapest (200, 400, 800 et 1500 m).

Sur le même sujet