Vous êtes ici

Rio 2016 - Fausse dénonciation de Ryan Lochte : la procédure abandonnée

Par

Publié le 15/07/2017 | 09:34

La justice brésilienne a abandonné sa procédure pour "dénonciation mensongère d'un crime" contre le nageur américain Ryan Lochte, qui avait prétendu avoir été victime d'un braquage en marge des JO 2016 de Rio l'été dernier, a affirmé vendredi son avocat à la presse américaine.

"Nous sommes heureux de la décision du tribunal qui a fini par classer la procédure sans suite contre M. Lochte, tout en reconnaissant qu'il n'avait pas commis de crime", a expliqué au quotidien USA Today Jeff Ostrow. "Cela a été une année longue, mais au final, la justice a prévalu", s'est félicité l'avocat.

Lochte et ses coéquipiers Gunnar Bentz, Jack Conger et James Feigen, tous médaillés d'or à Rio, avaient affirmé avoir été braqués par de faux policiers le 14 août 2016 alors qu'ils rentraient en taxi au village olympique après une soirée arrosée. Eméchés, ils avaient en réalité uriné sur les murs d'une station-service et arraché une affiche, avant de se quereller avec un vigile et avec leur chauffeur de taxi qui avaient appelé la police locale.

Après cette affaire qui a frôlé l'incident diplomatique, Lochte a été abandonné par ses sponsors et est devenu de son propre aveu "l'une des personnes les plus détestées aux Etats-Unis", ce qui l'a conduit au bord du suicide. Le Comité olympique américain lui a infligé en septembre une suspension de dix mois qui a pris fin le 30 juin dernier, ce qui l'a privé des Championnats des Etats-Unis 2017 et, de fait, des Mondiaux 2017 de Budapest.

Sur le même sujet

Tour de france : A suivre en direct