Vous êtes ici

Ledecky frappe fort d'entrée

L’Américaine Katie Ledecky croise la Hongroise Katinka Hosszu et la Canadienne Hilary Caldwell pendant la finale du 800m des Jeux Olympiques de Rio. Ledecky terminera avec 12 secondes d’avances et un nouveau record du monde (8:4.79)

L’Américaine Katie Ledecky croise la Hongroise Katinka Hosszu et la Canadienne Hilary Caldwell pendant la finale du 800m des Jeux Olympiques de Rio. Ledecky terminera avec 12 secondes d’avances et un nouveau record du monde (8:4.79) | Martin BUREAU / AFP

Par

Publié le 28/06/2017 | 09:27

Katie Ledecky, quintuple médaillée d'or olympique, a frappé fort d'entrée en archi-dominant mardi à Indianapolis le 800 m libre des Championnats des Etats-Unis, qu'elle a remporté sans forcer moins d'une demi-heure après avoir disputé une autre finale.

Ledecky a signé un temps de 8 min 11 sec 50/100, meilleure performance mondiale de l'année, en relégant Leah Smith à 9 secondes. La performance de la championne olympique en titre et recordwoman du monde de la distance est intervenue 25 minutes après la finale du 100 m libre où elle a pris le 6e place.

Elle est susceptible de s'aligner sur quatre courses individuelles et deux relais aux Mondiaux du 3 au 13 août à Budapest, où elle défendra ses titres. "Jusque là, tout se met bien en place, mais ça n'est que la première journée", a déclaré la championne bardée de médailles - elle totalise aussi 9 titres mondiaux-, auteure du triplé 200/400/800 m libre aux Jeux de Rio l'été dernier. Ledecky, nageuse hors normes qui a commencé sa moisson aux JO de Londres en 2012 en remportant le 1500 m libre à 15 ans, sera au départ du 200 m libre ce mercredi,
du 400 m libre vendredi et du 1500 m libre samedi.

Dans les autres courses au programme de cette journée d'ouverture, Mallory Comerford a remporté le 100 m libre en 52 sec 81/100, avec 24/100 d'avance sur Simone Manuel, championne olympique de la course-reine à Rio. A 19 ans, elle disputera à Budapest ses premiers Mondiaux. Chez les messieurs, l'inusable Nathan Adrian, déjà un ancien de la natation américaine à 27 ans, quintuple champion olympique et mondial en relais, a ajouté un huitième titre national dans son escarcelle sur le 100 m libre. Mais de justesse: en 47 sec 96/100, il n'a devancé Caeleb Dressel, médaillé d'or olympique à Rio sur le 4 x 100 m libre, que d'un centième.

Jack Conger, lui aussi relayeur champion olympique l'an dernier sur le 4x200 m libre - il avait couru les séries -, s'est adjugé le titre national sur 200 m papillon en 1 min 54 sec 47/100, en devançant de 11 centièmes Pace Clark. Chase Kalisz, vice-champion olympique du 400 m quatre nages, est arrivé troisième d'une course très disputée en 1 sec 54 sec 79/100.

Sur le même sujet