Manaudou
Florent Manaudou voulait conserver son titre olympique à Rio | Stephane Kempinaire / DPPI Media

Florent Manaudou de retour dans les bassins pour les interclubs

Publié le , modifié le

Un mois après avoir annoncé qu'il faisait "une parenthèse" avec la natation pour se mettre notamment au handball à Aix-en-Provence, Florent Manaudou devrait, selon nos informations, participer aux interclubs de natation le 6 novembre prochain, à Istres. Le vice-champion olympique du 50m nage libre à Rio participera à l'épreuve du 100m 4 nages et aux relais avec son club du Cercle des nageurs de Marseille. Un petit service pour son club qui devrait faire beaucoup parler autour du bassin.

Le 27 septembre dernier, Florent Manaudou annonçait, via un communiqué, son intention de mettre sa carrière de nageur entre parenthèses. "Sortant de 2 cycles de 4 ans couronnés par deux médailles olympiques, je veux préserver et garder le plaisir qui a été mon moteur principal pendant ces 8 années", écrivait-il alors. "J'ai donc décidé de faire une parenthèse avec mon triple entraînement quotidien (2 séances de natation et 1 séance de musculation) tout en restant un nageur en activité qui s'alignera à certains meetings cette année". A son programme: du handball dans le club de D1 tout proche, celui d'Aix-en-Provence entraîné par Jérôme Fernandez. L'affaire avait fait grand bruit, même si le nageur ne prétendait pas intégrer l'équipe 1 aixoise. Mais il disait alors qu'il participerait sans doute à quelques épreuves de natation.

Un mois après, selon nos informations, il a accepté de sortir de sa "retraite" pour prendre part aux interclubs, le 6 novembre prochain, à Istres. Et pour une épreuve importante pour le Cercle des nageurs de Marseille, mais dont le niveau n'atteint pas forcément les sommets de l'Olympe qu'il a côtoyés par le passé, il ne s'alignerait pas sur ses distances fétiches du sprint. Il devrait prendre part au 100m 4 nages, mais aussi aux relais, où sa présence peut tout changer. Bref, Florent Manaudou, champion olympique, du monde et d'Europe, va replonger sans la moindre pression. Et avec sans doute l'espoir de trouver du plaisir, qu'il n'éprouvait plus avant sa "retraite".