Vous êtes ici

Réduit à dix, Lille accroche le nul face à Bordeaux (0-0)

L'attaquant lillois Luiz Araujo, pris dans la tenaille bordelaise

L'attaquant lillois Luiz Araujo, pris dans la tenaille bordelaise | AFP

Par

Publié le 08/09/2017 | 21:00, mis à jour le 08/09/2017 | 21:13

Au terme d'un match globalement peu emballant, Lille et Bordeaux se sont quittés sur un match nul et vierge (0-0) vendredi en ouverture de la cinquième journée de Ligue 1. Réduits à dix dès la demi-heure de jeu suite à l'expulsion de Thiago Maia, les Nordistes auront tenu face à des Girondins peu inspirés et qui manquent l'occasion de prendre provisoirement la tête de la Ligue 1.

D’un côté, le Lille de Marcelo Bielsa en recherche de confiance après trois matches sans victoire. De l’autre, un Bordeaux toujours invaincu et qui pouvait espérer prendre provisoirement la tête de la Ligue 1. Ce Lille-Bordeaux, qui avait tout d’un match prometteur entre deux équipes joueuses sur le papier, aura accouché d’une souris (0-0). Un score et une prestation bien ternes (seulement trois tirs cadrés), la faute à un match intense dans les duels et constant dans le déchet technique.

Otavio donnait le ton d’entrée de jeu, passant tout proche du carton rouge pour un tacle par derrière très limite sur Benzia (5e) avant que Thiago Maia, positionné au poste d'arrière gauchene prenne la relève côté lillois. Un tacle à retardement d’abord sur Malcom (12e) avant un pied jugé trop haut sur le même Malcom (32e) et un carton rouge, déjà le troisième pour les Lillois cette saison. Une tête de Nicolas De Préville trop croisée aura été le seul petit frisson d’une première mi-temps bien fade (41e).

Sankharé mange la feuille de match

En supériorité numérique, Bordeaux prend rapidement la possession du ballon mais manque d’allant offensif et ne se montre que rarement dangereux dans un match qui n’a rien à enlever à une bonne dose de somnifère. Un train de sénateur qui profite à des Lillois qui se projettent rapidement en contre sans pour autant trouver la faille, Pepe (57e) et Amadou (61e) ne mettant que peu en danger Benoit Costil. Abusant de longs ballons pour essayer de passer le bloc très regroupé des Nordistes, Bordeaux se procurait finalement sa meilleure occasion sur une action collective splendide à une touche de balle. Trouvé plein axe, Younousse Sankharé enchaine le une-deux avec Cafu pour se retrouver seul face à Mike Maignan. Mais le Bordelais ouvre trop son pied et voit sa frappe mourir au pied du poteau droit du portier lillois (70e).

Malgré une heure en supériorité numérique et une possession largement à son avantage, Bordeaux n'a jamais réussi à déstabiliser la défense lilloise, malgré un Malcom encore une fois très remuant. Bordeaux manque donc l'occasion de revenir provisoirement à hauteur de Paris et Monaco, alors que Lille enchaîne lui un quatrième match sans victoire, loin de ses ambitions de début de saison. Un nul qui ne fait les affaires de personne.

Sur le même sujet

Championnats du Monde de Ski Nautique : A suivre en direct