VIDÉO. JO 2018 : "La peur d'une attaque nord-coréenne est exagérée"

PYEONGCHANG 2018. À cent jours des jeux Olympiques d'hiver en Corée du Sud, le patron de l'organisation Lee Hee-Beom balaye les craintes d'attaque potentielle venue d'une Corée du Nord dotée de l'arme nucléaire, qu'il considère comme une "exagération". Plusieurs pays, dont la France, ont exprimé leurs inquiétudes au sujet des jeux de Pyeongchang, prévus en février à 80 kilomètres de la Zone démilitarisée (DMZ), la frontière fortement militarisée qui divise la péninsule coréenne. Crédit : AFP

Publié le , modifié le