Vous êtes ici

Los Angeles devrait annoncer à 2h du matin que LA aura les Jeux 2028, et Paris ceux de 2024

Paris candidate aux JO de 2024

Paris candidate aux JO de 2024 | AFP

Par

Publié le 31/07/2017 | 20:12, mis à jour le 31/07/2017 | 21:25

Les comités d'organisation de Paris et de Los Angeles ont trouvé un accord pour la répartition des deux éditions olympiques suivant les JO 2020 à Tokyo. Au StubHub Center de Los Angeles, le maire de la ville californienne, Eric Garcetti, devrait annoncer, lors d'une conférence de presse à 2h du matin en France, que sa ville héritera de ceux de 2028, et Paris ceux de 2024. Un reponsable municipal de Los Angeles a confirmé auprès de l'AFP cette information, dévoilée par la presse américaine un peu plus tôt.

Comme nous vous l'annoncions hier dans Tout le Sport, Paris et Los Angeles ont trouvé un accord. Les deux villes candidates à l'organisation des prochains Jeux Olympiques, avaient été placées face à leurs responsabilités par le Comité international olympique. Ce dernier jugeait bonnes les deux candidatures, et leur avait donc proposé de s'accorder pour se répartir les deux prochaines éditions à désigner: 2024 et 2028. Paris ne pensait qu'à 2024, Los Angeles avait laissé ouvert la porte de 2028. C'est donc cette répartition qui a été décidée entre les deux protagonistes et le CIO. Le Los Angeles Times l'a annoncé, suivi par ESPN.

Le Comité d'organisation de Los Angeles a organisé une conférence de presse à 17h heure locale, et donc 2h du matin en France la nuit prochaine. Eric Garcetti, le maire de la ville, annoncera lui-même la conclusion de cet accord, lors de cette conférence de presse que vous pourrez suivre via un Facebook live.. Dans l'attente d'une confirmation officielle, Gil Cedillo, membre du conseil municipal, a twitté: "le mot-dièse passe de #LA2024 à #LA2028".

Après Los Angeles 1984, Los Angeles 2028 pour une nouvelle ère olympique

Concrètement, le CIO devrait très vite lancer une procédure de candidature pour 2028 et nommer une commission d'évaluation qui sera la même que celle désignée pour 2024 et qui a déjà visité la ville en mai. Los Angeles n'aura plus qu'à actualiser son dossier de garanties pour coller à sa nouvelle candidature avant le 13 septembre, date de la signature des contrats de ville hôte à Lima. Avec son budget --prévisionnel pour 2024-- de 5,3 milliards de dollars financé à 100% par des fonds privés, avec l'utilisation de structures existantes (95% du projet) et temporaires, pour la piscine olympique, LA pensait être la mieux armée pour faire rentrer les JO dans une nouvelle ère olympique moins dispendieuse et redorer le blason du mouvement olympique. En 1984, les JO à LA avaient également marqué une nouvelle ère, celle du sport-spectacle avec notamment Carl Lewis, celle aussi de l'après-boycott après ceux de Moscou 1980.

Du côté de Paris, aucune annonce officielle n'a été faite. Mais Jean-François Martins, adjoint au maire de Paris chargé des Sports, a tweeté que "la messe est dite". Et Jean-Françoiis Lamour, ancien ministre des Sports, conseiller de Paris, faisait part de sa satisfaction. Même son de cloche chez Patrick Kanner, ministre des Sports jusqu'aux élections présidentielles.

Paris, qui doit construire notamment un centre aquatique et un village olympique, a présenté un budget de 6.6 milliards d'euros. Après 1932 et 1984, Los Angeles organisera donc les JO pour la 3e fois, comme Paris après 1900 et 1924.

Sur le même sujet

Euro Féminin : A suivre en direct