Vous êtes ici

Les membres du CIO visitent les sites prévus pour Paris-2024

Tony Estanguet et des membres de l'organisation Paris 2024 ont immortalisé le passage du CIO au Stade de France.

Tony Estanguet et des membres de l'organisation Paris 2024 ont immortalisé le passage du CIO au Stade de France. | FRANCK FIFE / AFP

Par

Publié le 15/05/2017 | 12:32, mis à jour le 15/05/2017 | 14:38

Arrivés dimanche à Paris, et avant une rencontre officielle avec le nouveau président de la République, Emmanuel Macron, prévue mardi matin, les membres de la commission d'évaluation du Comité international olympique (CIO) battent le pavé parisien. Depuis ce matin, ils visitent les sites prévus pour accueillir les athlètes et les compétitions, en cas de victoire de Paris dans l'organisation des Jeux Olympiques en 2024. La semaine dernière, ils ont fait la même chose à Los Angeles, l'autre candidat dans cette élection.

Un peu après 8h, ils étaient à la Cité du Cinéma, lieu qui pourrait accueillir le village olympique en 2024, si la candidature de Paris remporte les suffrages auprès du CIO.  C'était la première étape d'un long périple pour les membres de la commission d'évaluation du Comité international olympique. A leur programme, le Stade de France ou Roland-Garros, ou des sites plus symboliques de Paris, comme l'Esplanade des Invalides, le Grand Palais ou encore le Champ de Mars aux pieds de la Tour Eiffel, qui seraient transformés en lieux de compétition éphémères.

Le président de la commission, le Suisse Patrick Baumann et les dix autres membres ont été accueillis, au Stade de France, par Lilian Thuram, champion du monde 1998 et d'Europe 2000, Alain Bernard, champion olympique du 100m nage libre (2000), la championne du monde du 4x100m en 2003, Muriel Hurtis, ou encore la multiple championne paralympique Marie-Amélie Le Fur (deux titres à Rio en 2016, un à Londres en 2012). "Il faut les séduire sur l'émotion, que ce serait fantastique que ce soit à Paris, mais aussi que les infrastructures servent également à la population", a expliqué Thuram au bord de la piste d'athlétisme.

Pour ce site symbolique de la France sportive (Coupe du monde 1998, Euro-2016), Paris 2024 a mis en avant les athlètes héros des Mondiaux-2003 organisés dans ce lieu, avec la présence de Christine Arron, Mehdi Baala ou encore Eunice Barber. Dimanche, les membres du CIO avaient eu droit à la présentation du projet, jugée "exceptionnelle et bien détaillée" par M. Baumann. Le soir, un grand dîner avait lieu, en présence notamment de Teddy Riner alors que Emmanuel Macron, le nouveau président de la République, avait déclaré son attachement à ces JO lors de son passage à l'Hôtel de Ville: "Paris doit porter l'optimisme et la mobilisation de tous nos concitoyens et je vous accompagnerai pleinement dans l'entreprise qui est la vôtre pour les jeux Olympiques et Paralympiques et l'objectif de 2024". Il doit d'ailleurs rencontrer les membres de la commission mardi matin, au début de leur 3e et dernière journée de visite.

Le Cio dévoilera le nom de la ville qui accueillera les JO en 2024 à Lima, le 13 septembre prochain.

 
Principaux sites de la candidature de Paris aux Jeux Olympiques de 2024 (AFP)
 

Sur le même sujet