Pyeongchang 2018
Pyeongchang 2018 n'est pas menacé par les tensions avec la Corée du Nord | Alexandr Kryazhev / Sputnik

La billeterie de Pyeongchang 2018 en berne

Publié le

A moins de quatre moins du début des Jeux Olympiques de Pyeongchang (Corée du Sud), le comité d'organisation des JO 2018 a révélé le nombre de billets vendus jusqu'à alors et le chiffre n'est pas excellent. Le Korea Herald rapporte que seul 30% des 1,07 million de tickets en vente ont trouvé preneurs. Dans le détail, le public étranger a acheté 59,7% des 320 000 billets qui lui sont destinés alors que la vente en Corée du Sud stagne à 20,7% des 760 000 tickets.

Les tensions entre la Corée du Nord et les Etats-Unis sur fond de joutes verbales quasi-permanentes entre Kim Jong-un, le leader nord-coréen et Donald Trump, le Président des Etats-Unis semblent jouer un rôle dans cet attrait limité des visiteurs étrangers pour les Jeux de Pyeongchang même si le chiffre des ventes intérieurs est plus inquiétant encore. Do Jong-hwan, le ministre de la Culture, des Sports et du Tourisme a fait savoir à une délégation diplomatique de 23 pays que les Jeux qui arrivent seront parmi "les plus sûrs de l'histoire" nous apprend le Korea Herald

Les Coréens peu adeptes des sports d'hiver

Pour ce qui est du peu d'intérêt des Coréens pour la compétition, il s'explique par la popularité relative des sports d'hiver en Corée du Sud. De plus, le coût des hébergements dans la région de Pyeongchang aurait triplé, ce qui ne pousserait pas les habitants à rejoindre cette région du nord en février prochain. Toujours selon le Korea Herald, 88% des hôtels, motels et locations privées dans la région n'ont aucune réservation pour une chambre simple pendant les Jeux Olympiques ! "Nous pensons que la plupart des achats de billets interviendront deux à trois mois avant l'événement, avance-t-on du côté du comité officiel. Beaucoup de Coréens attendront la dernière minute pour acheter et nous croyons que la vente par internet sera considérable."