Maxim Vylegzhanin
Maxim Vylegzhanin célèbre son titre de champion du monde | CHRISTOF STACHE / AFP

Encore 4 fondeurs russes suspendus par le CIO suite au scandale de dopage d'Etat aux Jeux de Sotchi

Publié le

Quatre nouveaux fondeurs russes ont été reconnus coupables d'infraction aux règles antidopage par le Comité international olympique (CIO) et suspendus à vie de tous les futurs jeux Olympiques. La commission d'enquête du CIO menée par Denis Oswald "a reconnu coupables d'infraction aux règles antidopage (les fondeurs) Alexey Petukhov (champion du monde en 2013, ndlr), Maxim Vylegzhanin (triple médaillé d'argent olympique en 2014 et une fois champion du monde en 2015, ndlr), Evgenia Shapovalova et Yulia Ivanova (une médaille de bronze mondiale en 2013, ndlr)", a indiqué la Fédération russe de ski dans un communiqué.

"Tous leurs résultats obtenus lors des jeux Olympiques d'hiver à Sotchi seront annulés", précise le communiqué. Les fondeurs "sont également suspendus à vie de tous les jeux Olympiques", ajoute-t-il. Mais la Fédération se préparerait à faire appel de ces sanctions auprès du Tribunal arbitral du sport (TAS). Ce recours, s'il était effctif, pourrait s'avérer négatif en terme de signal alors que la Commission exécutive du CIO se réunit dans plus de trois semaines pour décider de la participation de la Russie aux prochains Jeux Olympiques de Pyeongchang (9-25 février). Faire un recours, c'est donc mettre en doute encore le fait qu'un système collectif de dopage, initié par les plus hautes autorités du pays, avait été mis en place pour faire briller les athlètes russes aux JO 2014 à Sotchi.

Lire aussi: Alexander Legkov 1er athlète russe déchu de son titre après le scandale du dopage d'Etat à Sotchi en 2014

La commission d'enquête Oswald a été mise en place par le CIO après la publication du rapport du juriste canadien Richard McLaren, qui a établi en juillet 2016 l'existence d'un dopage institutionnalisé en Russie, impliquant Moscou et les services secrets russes (FSB), notamment lors des JO-2014 à Sotchi. La semaine dernière, le fondeur russe Alexander Legkov, champion olympique du 50 km à Sotchi-2014, est devenu le premier sportif russe à être privé de tous ses résultats et suspendu à vie des JO par le CIO, qui se basait sur les premiers résultats de la commission d'enquête Oswald. Une décision similaire a également été prise depuis contre un autre fondeur, Evgeniy Belov.