JO légendes
Ils sont entrés dans la légende à Rio. | AFP

Bolt, Phelps, Rhode, Icho, à Rio ils sont entrés dans la légende

Publié le , modifié le

Après deux semaines de compétitions intenses, le rideau s’apprête à retomber sur les Jeux olympiques de Rio. Une olympiade record à laquelle plus de 10 500 athlètes ont participé pour se disputer 306 titres. Parmi ces rois et reines de l’Olympe, certains ont fait plus qu’inscrire leur nom au palmarès de leur displine : ils sont entrés dans l’Histoire. Plus que de simples sportifs, ils se sont hissés au rang de légendes.

Usain Bolt, l'homme du triple triplé

Les années passent et la Foudre continue de faire régner sa loi sur les pistes d’athlétisme. A Rio, l’homme le plus rapide du monde a réalisé un troisième triplé au sprint, après celui de Pékin et Londres, en s’offrant l’or sur 100m, 200m et le relais 4x100m. Une performance historique que le sprinteur jamaïcain ne réitèrera pas. Après sa victoire sur 200m, Usain Bolt a annoncé qu’il s’agissait de sa dernière course en individuel aux jeux Olympiques. Seul petite déception pour lui : il n’a pas réussi à battre son record du monde du 200m.

Michael Phelps, le phénix

Il devait prendre sa retraite après les Jeux de Londres mais est finalement revenu sur sa décision. Grand bien lui en a pris. Le nageur américain a ajouté cinq médailles d’or et une en argent à son palmarès déjà impressionnant. En quatre olympiades, le Kid de Baltimore a remporté 28 olympiades, dont 23 en or. Parmi elles, 13 ont été acquises en individuel ce qui permet au nageur de devenir l’athlète le plus titré de tous les temps, ère moderne et antique confondues. Il bat ainsi un record vieux de plus de 2 500 ans, détenu par le Grec Léonidas de Rhodes douze fois titré entre -164 et -152.

Kaori Icho, la discrète

Loin de l’agitation médiatique, la lutteuse japonaise Kaori Icho continue d’écrire sa légende dans l’ombre de plus grands. Pourtant ses performances n’en sont pas moins éblouissantes. A Rio, Kaori Icho s’est offert une quatrième médaille en autant de participations. Carton plein. Si ses trois premières breloques ont été acquises dans la catégorie des moins de 63 kg, la lutteuse de 32 ans s’est alignée en moins de 58 kg à Rio. Avec ce nouveau titre, elle devient la première femme à glaner quatre titres individuels à la suite. Elle rejoint au panthéon des sportifs trois Américains : Michael Phelps (2004-2012), Carl Lewis (1984-1996) et Al Oerter (1956-1968).

Kim Rhode, l’insatiable

Parfois, une simple médaille de bronze permet de faire la différence. Lors de l’épreuve du skeet le vendredi 12 août, la tireuse américaine est discrètement entrée dans l’histoire des Jeux olympiques. Sa performance ? Remporter six médailles en six éditions consécutives, inédit pour une femme. Sa moisson a débutée à Atlanta en 1996 avec l’or en double trap, puis le bronze quatre ans plus tard et de nouveau l’or à Athènes. A partir de Pékin, Kim Rhode s’aligne en skeet où elle décroche l’argent avant d’être titrée à Londres. Jamais rassasiée, elle vise déjà une septième médaille à Tokyo dans quatre ans.