Vous êtes ici

L'Australie, challenger de référence

Le siège du Hamilton Island Yacht Club dans le Queensland

Le siège du Hamilton Island Yacht Club dans le Queensland | AFP - Hamilton Island Yacht Club

Par

Publié le 01/10/2013 | 11:10, mis à jour le 01/10/2013 | 11:26

Trente ans après avoir remporté la première et seule Coupe de l'America de l'Histoire, l'Australie revient au premier plan. Le Golden Gate Yacht Club, vainqueur de la Coupe avec Oracle Team USA aux dépens de Team New Zealand, a en effet désigné le Hamilton Island Yacht Club comme son challenger de référence pour la prochaine Coupe de l'America. Un statut qui offre bien des avantages à la structure dirigée par Bob Oatley, vainqueur de 6 des 8 dernières courses de la Sydney-Hobart avec Wild Oats.

La 34e Coupe de l'America à peine finie au bout du suspense, la 35e est déjà sur les rails. Sa date et son règlement ne sont pas encore connus, mais le challenger officiel est déjà désigné. Trente ans après le succès d'Australia II aux dépens de Liberty, dans ce qui est la seule victoire australienne dans cette épreuve, l'Australie hérite de ce statut. Bob Oatley et son fils Sandy, qui dirigent le Hamilton Island Yacht Club dans le Queensland, n'ont pas hésité à déposer leur demande 30 ans jour pour jour après ce sacre historique, qui mettait fin à la suprématie américaine du New York Yacht Club vieille de 132 ans. Ils rêvent bien évidemment de rééditer cette performance.

Le Golden Gate Yacht Club, détenteur de la Coupe grâce au succès d'Oracle Team USA sur Team New-Zealand, a choisi l'un de ses futurs rivaux. "Nous sommes ravis d'avoir le Hamilton Island Yacht Club et les Oatley pour ramener l'Australie sur la Coupe de l'America pour la première fois depuis  2000", s'est réjoui dans un communiqué Tom Ehman, le vice-président du GGYC, basé à San Francisco, en charge de la compétition. Le HIYC n'est pas n'importe qui, puisqu'il vient de remporter six des huit derniers titres de la Sydney-Hobart, très célèbre course qui fait toujours beaucoup de dégâts parmi ses participants. "Compte tenu des succès de l'Australie dans la Coupe de l'America, dans l'Admiral's Cup et en voile olympique, et en tant que fiers Australiens, nous pensons qu'il est temps pour notre nation de faire son retour dans l'épreuve  phare de notre sport", a déclaré Bob Oatley.

En devenant challenger de référence, les Australiens gagnent le droit de discuter, au nom de tous les autres challengers, avec les Américains des réglements de la compétition. Et ils sont, de droit, intégrés aux régates de sélection appelées Coupe Louis-Vuitton. 

Sur le même sujet