Vous êtes ici

Mondiaux: jour sans pour les Françaises

La Française Audrey Tcheuméo

La Française Audrey Tcheuméo | PHILIPPE MILLEREAU / DPPI MEDIA

Par

Publié le 01/09/2017 | 18:37

Ce vendredi fut une journée sans pour le judo français puisque les deux filles susceptibles d'aller chercher une médaille ne sont pas parvenues à franchir le cap, vendredi aux championnats du monde à Budapest. Audrey Tcheuméo (-78 kg), en lice pour la 3e place, a déclaré forfait, en raison d'une blessure à un genou. La plus grosse déception est venue de Marie-Eve Gahié qui termine au pied du podium, battue pour la médaille de bronze en catégorie -70 kg par la Colombienne Alvear.

La Française de 20 ans avait pourtant parfaitement entamé la rencontre, avec un waza-ari avant de concéder l'égalisation puis la défaite sur une immobilisation. Elle a san doute manqué d'expérience, et n'a pas su gérer son avantage face à Alvear, (31 ans), triple championne du monde (2009, 2013, 2014) et vice-championne olympique 2016.

Un peu plus tôt, battue en quarts de finale par la Brésilienne Mayra Aguiar en quarts de finale,  Audrey Tcheumeo vice-championne olympique 2016 et championne d'Europe 2017, semblait avoir digéré ce revers et pouvait espérer elle aussi aller chercher le bronze. Malheureusement pour elle et pour le camp tricolore, le Française, souffrant d'une blessure ligamentaire au genou droit, survenue avant les Mondiaux mais dont la blessure s'est réveillée, a jeté l'éponge avant son combat de repêchage,  

Avec deux médailles dont une en or au compteur, -l'or de Clarisse Agbegnenou (-63 kg) et le bronze de Hélène Receveaux (-57 kg) - la délégation française a encore deux jours de championnats pour améliorer son bilan, notamment avec l'entrée en lice de Teddy Riner samedi.

Sur le même sujet