Nicole Kidman et les supporters de Nashville
Nicole Kidman et les supporters de Nashville | TERRY WYATT / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

NHL: Nashville contrarie Pittsburgh

Publié le

Nashville continue de surprendre la Ligue nationale de hockey sur glace (NHL): pour leur première participation à la Coupe Stanley, les Predators se sont relancés devant leur public en dominant les Pittsburgh Penguins 5 à 1, samedi. Après Chicago, Saint Louis et Anaheim aux tours précédents, Pittsburgh qui mène deux victoires à une dans cette finale, disputée au meilleur des sept matches, a souffert dans l'ambiance surchauffée de la patinoire de Nashville. Comme le veut la tradition locale, les supporteurs des Predators ont lancé quelques poissons-chat sur la glace pour troubler les Penguins.

Et cela a bien fonctionné: leur équipe a signé sa huitième victoire à domicile en neuf matches depuis le début des play-offs. Sidney Crosby et ses coéquipiers avaient pourtant idéalement débuté cette rencontre en ouvrant le score dès la 3e minute par Jake Guentzel. Le "rookie" a marqué son 13e but des play-offs et n'est plus qu'à une longueur du record pour un débutant en phase finale. 

Mais Nashville qui dispute sa première finale, a laissé passer l'orage à l'image du gardien finlandais Pekka Rinne, en difficultés lors des deux premiers matches et en première période qui s'est montré intraitable (28 arrêts). Les Predators ont renversé les Penguins dans le 2e tiers-temps avec deux buts en 42 secondes entre les 5e et 6e minutes, puis un 3e en fin de période.

Ils ont définitivement assommé les champions en titre dans le 3e tiers-temps avec un contre victorieux de Craig Smith après une collision entre deux joueurs de Pittsburgh. "Comme on l'a fait jusque là depuis le début des play-offs, on a montré beaucoup de caractère", a souligné P.K. Subban, le défenseur canadien de Nashville. "A nous de continuer sur cette lancée dans le match N.4" lundi, a-t-il espéré. 

"On leur a offert plusieurs buts", a regretté de son côté Mike Sullivan, l'entraîneur des Penguins. "On est déçus, mais mon équipe a de l'expérience et ne va pas perdre le moral à cause d'une défaite", a-t-il insisté. Nashville, qualifiée pour les play-offs avec le plus mauvais bilan des seize équipes en lice, n'a jamais remporté la Coupe Stanley, tandis que Pittsburgh vise son cinquième titre et tente de devenir la première équipe à conserver sa couronne depuis Detroit en 1998.

AFP