La gymnaste américaine Morgan Hurd
La gymnaste américaine Morgan Hurd | Minas Panagiotakis / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

Mondiaux de gymnastique : victoire surprise pour Hurd et des promesses françaises

Publié le , modifié le

A seulement seize ans, l'Américaine Morgan Hurd s'est offert d'un cheveu le titre mondial du concours général pour sa première participation et succède à sa compatriote Simone Biles. La Française Mélanie de Jesus dos Santos, qui participait elle aussi à ses premiers Mondiaux, termine à une prometteuse cinquième place.

Grand sourire aux lèvres et lunettes vissées sur la tête, l'Américaine Morgan Hurd est montée vendredi sur la plus haute marche du podium après sa victoire au concours général des Mondiaux de gymnastique artistique de Montréal (Canada). Avec un total de 55,232 points, la gymnaste de 16 ans, qui participait à ses premiers Mondiaux, a devancé d'un fil la Canadienne Elsabeth Black (55,132 pts), fortemenent soutenue par le public canadien, et la Russe Elena Eremina (54,799 pts). Hurd succède à sa compatriote Simone Biles, la reine incontestée de la discipline, qui a choisi de faire une pause dans sa carrière après sa campagne victorieuse aux Jeux olympiques de Rio en 2016, où elle a glané quatre médailles d'or et une médaille de bronze.

Née en Chine et adoptée par une famille américaine, Hurd a réalisé une performance solide, concluant son concours par un sans-faute au sol, qui lui a permis de virer en tête et de décrocher l'or. Elle a également profité de l'abandon de l'autre finaliste américaine, Ragan Smith, blessée à la cheville et contrainte à l'abandon, alors qu'elle avait terminé deuxième des qualifications. L'autre grande favorite, la Roumaine Larisa Iordache, double-médaillée au concours général des Mondiaux, a quitté la compétition prématurément après une blessure au tendon d'Achille mercredi lors l'échauffement des qualifications.

Première réussie pour Melanie Jesus dos Santos

Pour sa première participation aux Mondiaux de gymnastique artistique, la Française Mélanie de Jesus dos Santos, 17 ans, a décroché une prometteuse 5e place au concours général. Longtemps en course pour le podium, la jeune martiniquaise, qui a totalisé un score final de 54,132 points, a échoué à quelques dixièmes de points de la troisième place. "J'avais visé d'être parmi les cinq, donc l'objectif est rempli", a déclaré de Jesus dos Santos, toutefois légèrement déçue de n'avoir pas réussi à accrocher une médaille. "Mon niveau était un peu plus bas que celles qui ont fini devant moi," a-t-elle reconnu. "J'ai fait des erreurs aux barres et au sol. C'est ce qui m'a coûté le podium". De Jesus dos Santos est seulement la troisième gymnaste tricolore à finir dans le top 5 du concours général des Mondiaux après Émilie Le Pennec en 2005 et Youna Dufournet en 2009.

Médaillée de bronze au concours général des championnats d'Europe en avril et d'argent aux barres asymétriques aux Internationaux de France de Bercy en septembre, de Jesus dos Santos avait manqué les Jeux olympiques de Rio en 2016 à la suite d'une rupture des ligaments croisés. "On est déçus mais sans plus. C'est quand même un bon résultat", a estimé son entraîneur Éric Hagard. "Mélanie a encore beaucoup à apprendre. J'espère que la prochaine fois, elle ira avec un peu plus de niaque et de détermination". L'autre Française en lice dans la finale du concours général dames, Marine Boyer, s'est classée 21e avec un score final de 49,231 points.

AFP