Vous êtes ici

British Open - Jordan Spieth renversant pour rafler son 3e Majeur à 23 ans

Jordan Spieth toute rage dehors

Jordan Spieth toute rage dehors | REUTERS - Andrew BOYERS

Par

Publié le 23/07/2017 | 19:38, mis à jour le 23/07/2017 | 19:43

A seulement 23 ans, Jordan Spieth a remporté son 3e Majeur en s'imposant lors du British Open 2017. A -12, il a devancé de trois coups un autre Américain, Matt Kuchar, auteur de son meilleur résultat dans un Majeur, et le Chinois Haotong Li à six coups. Après le Masters et l'US Open 2015, le Texan a décroché le trophée au terme d'une journée palpitante, qu'il avait commencée avec trois coups d'avance sur son compatriote Matt Kuchar. Il égale Nicklaus, vainqueur de 3 Majeurs avant ses 24 ans. Une légende.

Tout aurait dû basculer sur le trou N.13. Jordan Spieth, leader le matin avec 3 coups d'avance sur Matt Kuchar, avait égaré sa balle. Loin, très loin du parcours, il la donnait "injouable", pour trouver un endroit plus propice pour la frapper. Avec un coup de pénalité. C'est donc depuis le green du practice qu'il tentait de rester dans la course, avec une colline à franchir. Et le N.3 mondial parvenait à se sortir de ce pétrin, pour rentrer un bogey, alors même que son rival avait patienté pour réaliser le par.

 
Jordan Spieth contraint de passer au-dessus de cette petite colline pour revenir sur le parcours, sur le trou N.13 lors de la dernière journée du British Open 2017 (AFP - Ben STANSALL )
 

Après une attente de près de 30 minutes entre ses deux coups, Spieth avait limité les dégats pour ne compter qu'un coup de retard sur Kuchar (-8 contre -7). Et le surdoué de la petite balle blanche démontrait juste après qu'il n'avait pas perdu confiance dans ses coups. Au 14, il passait à deux doigts de faire un trou en un, "se contentant" d'un birdie là où Kuchar réalisait le par. Du coup, les deux hommes étaient de nouveau au coude à coude (-8). Le British Open, qui réserve toujours des surprises même aux meilleurs, avait encore frappé. Et au 15, il se fendait d'un eagle, en rentrant un putt incroyable pour reprendre les commandes en solitaire. Malgré un birdie, Kuchar voyait encore son compatriote endosser son statut de favori pour le titre. Et au 16, il enchaînait avec un nouveau birdie, pour prendre deux longueurs d'avance. le poing serré, la rage au ventre. Le 13 aurait pu lui porter malheur, le tuer, il l'a réveillé. Après ce bogey, le 5e de sa journée qu'il avait débutée par 3 bogeys sur les 4 premiers trous, Spieth a enchaîné birdie, eagle, birdie, birdie du 14 au 17, pour disputer le dernier trou, le 18, avec deux longueurs d'avance (-12 à -10)..

Le rouleau-compresseur américain n'en demandait pas tant. Il terminait avec le par, et trois coups d'avance sur son rival, avec une dernière carte à 69, soit sa pire journée de ce British Open. A l'aube de ses 24 ans, il rejoint la légende Jack Nicklaus, lui-aussi vainqueur de 3 Majeurs à cet âge. La comparaison est belle pour un joueur devenu en 2015 le deuxième plus jeune vainqueur du Masters, après Tiger Woods. Bref, Spieth marche sur les traces des plus grandes légendes de ce sport.. 

Sur le même sujet

Championnats du monde de Natation : A suivre en direct