Vous êtes ici

"Tarlouze", dérapage, philosophe, accrochage avec des journalistes : Le top 5 des déclas de "Loulou"

Louis Nicollin chaud bouillant en conférence de presse.

Louis Nicollin chaud bouillant en conférence de presse. | Pascal Guyot / AFP

Par

Publié le 30/06/2017 | 12:20

L'inimitable Louis Nicollin s'en est allé ce jeudi le jour de ses 74 ans. L'ancien président du club de Montpellier était un personnage atypique dans le milieu du football. Durant plus de 40 ans, il n'a cessé de créer le buzz et d'alimenter les polémiques au gré de déclarations plus ou moins poétiques... Retour sur le top 5 des plus légendaires "punchlines" de "Loulou", l'homme de la Paillade.

Pedretti qualifié de "tarlouze"

C'est sûrement l'intervention médiatique la plus connue concernant Louis Nicollin​, mais vraiment pas la plus raffinée. A la suite d'une défaite de Montpellier à Auxerre (1-2) lors du Championnat de France 2009/2010, le président du MHSC s'en prend à Benoît Pedretti en accusant le milieu bourguignon d'avoir influencé l'arbitre tout au long de la rencontre. En lui donnant rendez-vous pour le match retour quelques mois plus tard...

Le dérapage à l'encontre de Pierre Mènes

Dans le Canal Football Club datée du 12 décembre 2010, Pierre Ménès critique de manière virulente l'attitude du défenseur serbe de Montpellier Emir Spahic, auteur d'une vilaine faute sur l'attaquant de Brest Nolan Roux. Le chroniqueur star de l'émission pense faire un bon mot en déclarant que le défenseur montpelliérain mérite "6 mois de prison ferme". Un mois plus tard, Louis Nicollin ne décolère pas...

"90% de cons et 10% d'intelligents"

Enfin une déclaration réfléchie et sensée ? Encore raté ! Après les sifflets de ses propres supporters contre son équipe, à domicile, face au Stade Rennais lors de la 7e journée de la Ligue 1 saison 2013/2014, le président du MHSC emprunte une citation de l'ancien maire de Montpellier, Georges Frêche​, pour fustiger les fans montpelliérains.

Un journaliste qui en prend pour son grade...

Encore et toujours la presse, la cible préférée de "Loulou" ! Ce dernier ne s'est pas loupé lors de la présentation de son nouvel entraîneur, Frédéric Hantz, à l'orée de la saison dernière. Revenant sur un article du Midi Libre, qui ne lui a apparemment pas plu du tout, le président du MHSC n'y va pas de main morte pour décrire le chef des sports du quotidien en question. Une conférence de presse d'avant-saison explosive...

  

Un paquito pour finir !

Mais tout le charme de Louis Nicollin résidait aussi dans sa capacité à profiter de la vie au maximum. Pour fêter les 40 ans du MHSC en 2015, le président montpelliérain n'a pas hésité une seule seconde pour se lancer dans une célébration de rockstar avec le célèbre "paquito". Quitte à en perdre son pantalon et frôler le malaise... Sacré "Loulou" !

  

Sur le même sujet