Vous êtes ici

Equipe de France: Les phrases marquantes de la conférence de presse de Didier Deschamps

Didier Deschamps, satisfait de la performance de ses joueurs face à l'Italie

Didier Deschamps, satisfait de la performance de ses joueurs face à l'Italie | ALBERTO PIZZOLI / AFP

Par

Publié le 20/03/2017 | 15:38, mis à jour le 20/03/2017 | 15:45

Avant d'affronter le Luxembourg, samedi en éliminatoires du Mondial-2018, et l'Espagne, en amical le mardi suivant, Didier Deschamps a tenu sa première conférence de presse. Avec une équipe considérablement rajeunie et quelques cadres absents (Pogba, Varane), il a affirmé sa volonté d'avoir de jeunes joueurs, à l'image de Kylian Mbappé: "Le potentiel est là, il n’y a aucun doute. Mais je ne vais pas lancer les jeunes tous en même temps non plus."

L'absence de l'attaquant d​e Cologne Anthony Modeste

Auteur d'un triplé ce week-end, et en concurrence avec Pierre-Emerick Aubameyang et Robert Lewandowski pour le titre de meilleur buteur de Bundesliga, Anthony Modeste n'a pas été appelé par Didier Deschamps. A 28 ans, il n'a jamais été appelé avec les A, lui qui compte 14 sélections avec les Espoirs. "Il est très performant, il a progressé, et marque beaucoup de buts. Dembelé marque aussi. On les suit de près. A eux de continuer à progresser, à être performant. Il y a beaucoup de joueurs offensifs, dont il fait partie, qu’on suit régulièrement."

Un group​e rajeuni par nécessité et volonté

Avec les forfaits de Varane ou Pogba, Didier Deschamps a fait appel à de nombreux jeunes joueurs: Kimpembe, Kurzawa, Mendy, Lemar, Tolisso, Rabiot, Dembele ou Mbappe. "C’est une ouverture que j’ai voulue, en vue des échéances qui sont les nôtres. La jeunesse a beaucoup d’avantage, mais l'expérience à très haut niveau est extrêmement importante. Les plus expérimentés ont des choses à transmettre. Pour ceux qui arrivent pour la première fois, il y a toujours une sorte de timidité. Aux plus anciens de véhiculer ce qui fait notre force. S’ils sont là, c’est que j’estime qu’ils ont un rôle à jouer. Les 24 peuvent être actifs et avoir un rôle à jouer. Ils sont tous ce qu’il faut pour jouer au niveau international. Le potentiel est là, il n’y a aucun doute. Mais je ne vais pas lancer les jeunes tous en même temps non plus. Entre le premier match et le deuxième, il y aura des changements car beaucoup ont été très sollicités et ont des échéances importantes en cette fin de saison."

Kylian Mbappé, une perle à couver

Avec sa moisson de buts, ses réalisations décisives dans la qualification de l'AS Monaco pour les quarts de finale de la Ligue des Champions, Kilian Mbappé est devenue une attraction européenne. "Avec ce qu'il réalise, c'est logique qu'on parle de lui. Dans l'absolu, je peux le faire débuter. Mais cela me semble logique de ne pas précipiter les choses. C’est valable pour n’importe quel joueur. Il ne faut pas accélérer les choses trop vite. La qualité est là, elle est indéniable. A un moment, il aura du temps de jeu."

L'appel de dernière minute de Bakayoko

Appelé samedi pour remplacer un Paul Pogba forfait, Timoué Bakayoko, le milieu de terrain franco-ivoirien de Monaco a donc choisi l'équipe de France. "J’en ai discuté avec lui. Je n’allais pas prendre quelqu’un s’il n’avait pas les idées claires. Il a pris une décision importante pour lui. Ce n’est pas parce qu’il a choisi l’équipe de France aujourd’hui qu’il renie ses valeurs, ses origines de la Cote d’Ivoire." Et il a évoqué certaines de ses qualités: "C'est un milieu de terrain assez complet. Il a une présence athlétique importante, de l'impact, il est bon à la récupération. Il marque des buts décisifs et est capable de se projeter."

N'Golo Kanté,​ l'un des meilleurs du monde

En l'absence de Paul Pogba, N'Golo Kanté, impressionnant avec Chelsea, aura certainement un rôle important à tenir au milieu de terrain. En tout cas, Didier Deschamps compte sur lui: "Dans son registre, il fait partie des tout meilleurs européens, voire mondiaux. C'est un joueur important, il l’était et le sera peut-être encore plus. Il est très efficace dans son registre. Et s’il se met à marquer des buts…"

Sur le même sujet