Alexandre Lacazette se prend la tête à deux mains
Alexandre Lacazette se prend la tête à deux mains | JEFF PACHOUD / AFP

Ligue Europa : Lyon frôle l'exploit face à l'Ajax

Publié le , modifié le

Lyon est passé tout près d'un exploit en demi-finale retour de la Ligue Europa face à l'Ajax Amsterdam. Battu 4-1 aux Pays-Bas, l'OL s'est imposé 3-1 au terme d'un match épique où les Néerlandais ont terminé à 10. Alexandre Lacazette a inscrit un doublé. Dans l'autre match, Manchester United s'est fait très peur et se qualifie pour la finale grâce à son nul 1-1 contre le Celta Vigo.

  • Le match : Lyon aura des regrets

Le match : Lyon aura des regrets

Du Lyon pur souche. Des temps forts aussi énormes que les trous d’air en défense et à la fin de très gros regrets. L’OL voulait croire à un exploit et a jeté toutes ses forces dans la bataille dès le coup d’envoi. L’Ajax ne s’est pas affolé, profitant après une dizaine de minutes d’assaut des largesses défensives rhodaniennes. Les Néerlandais se présentaient plusieurs fois en bonne position devant le but de Lopes (12e, 14e, 24e) avant le but de Kasper Dolberg. Dans la continuité d’un corner lyonnais, l’attaquant de l’Ajax se retrouvait seul face à Lopes et l’ajustait tranquillement (0-1, 27e). Klaassen manquait même le doublé, laissant encore un infime espoir aux hommes de Genesio pourtant si mal en point dans le jeu. Cet espoir grandissait avant la pause sous la forme d’un doublé de Lacazette. En deux minutes, il obtenait un penalty qu’il transformait (1-1, 45e) puis marquait à la réception d’un centre de Fékir (2-1, 45e+1).

Au retour des vestiaires, l’OL poussait et faisait le siège du but d’Onana. Fékir n’était lui pas en réussite. La défense de l’Ajax l’avait bien aidé mais il ne cadrait pas son tir (65e). En dehors d’un tir de Van de Beek sur la barre (79e), la pression s’accentuait sur les Néerlandais et les occasions pleuvaient sur le but d’Onana. Surtout après le but de la tête de Ghezzal sur un centre millimétré de Rybus (3-1, 80e). L’Ajax perdait pied, notamment Viergever coupable de grosses fautes à répétition. Il finissait par écoper d’un carton rouge logique (84e). A la recherche d’une grande épopée européenne, Lyon pouvait s’arracher les cheveux après les balles de prolongation ratées par Fékir (84e), Lacazette (87e) et Cornet (89e). La fin du match était épique mais l’Ajax tenait bon son billet pour la finale.

  • Le joueur : Alexandre Lacazette

Le joueur : Alexandre Lacazette

Ce devait être son match. Il n’a pas déçu. Alexandre Lacazette n’a pas marqué au plus fort de la domination lyonnaise mais il a enflammé le Parc OL juste avant la mi-temps. En deux minutes, l’attaquant français a remis son équipe à l’endroit. Il a obtenu « son » penalty en exagérant un peu sa chute avant de le transformer malgré un temps d’arrêt dans sa course. Dans la foulée, il a inscrit son 15e but en Coupe d’Europe en reprenant à deux mètres du but un très bon centre de Fékir. Il talonne désormais Juninho (18), Gomis (17) et Anderson (16). Lacazette aurait pu entrer dans l’histoire des Gones par une plus grande porte encore s’il avait transformé ses deux occasions en fin de match.

  • Le chiffre : 2

Le chiffre : 2

Deuxième demi-finale européenne et deuxième échec pour Lyon. Il fallait remonter à la saison 2009-2010 pour voir l'OL dans le dernier carré. C'était en Ligue des champions et les Gones s'étaient fracassés sur le Bayern Munich, vainqueurs des deux matchs (3-0, 1-0).

  • La décla : "On a montré un beau visage"

La décla : "On a montré un beau visage"

Maxwell Cornet (attaquant de Lyon, au micro de beIN Sport): "Ça fait mal parce que ce soir on fait le match qu'il fallait. Il fallait mettre trois buts ce soir et on l'a fait mais malheureusement on prend ce but qui ne nous permet pas d'accéder à la finale. On est triste ce soir. C'est un collectif on doit faire mieux tous ensemble défensivement mais on prend ce but qu'il ne fallait pas. Il nous a mis dedans et c'est dommage. (sur sa grosse occasion en fin de match) Il y a un beau travail de Rachid (Ghezzal) sur le coté, je fais le contrôle et ma frappe passe malheureusement au ras du poteau. Dans ce genre de compétition les petits détails font la différence et il nous a manqué ce petit but qui aurait pu nous permettre d'aller en prolongation. Ce soir on a montré un beau visage par rapport à l'aller. On avait à coeur de faire mieux devant notre public. On a manqué de réussite et c'est dommage pour l'équipe parce qu'on a fait un gros match.