Vous êtes ici

Ligue Europa : Ajax – OL, Lyon peut-il le faire ?

Fékir (Lyon) tente sa chance face à l'Ajax Amsterdam

Fékir (Lyon) tente sa chance face à l'Ajax Amsterdam | Emmanuel DUNAND / AFP

Par

Publié le 11/05/2017 | 07:18, mis à jour le 11/05/2017 | 09:19

Sèchement battus 4 buts à 1 à Amsterdam au match aller, les Lyonnais auront à cœur de réaliser leur « RemontadAjax » dans leur antre du Parc OL. Afin de s’imposer par au moins trois buts d’écart, il leur faudra contenir la fougue de la jeunesse de l’Ajax, qui a marqué lors de 12 de leurs 13 matchs cette saison en Ligue Europa.

Si l’on ne s’en tient qu’aux statistiques, la déroute du match aller ne donne aux Lyonnais que 10,6% de chance de disputer la finale de la League Europa. D’autant plus que le club néerlandais reste invaincu contre l'OL (3 victoires, 2 nuls) en cinq confrontations. Mais revenir de 4 buts à 1, Lyon l’a déjà fait. "Notre match à Amsterdam ressemble à deux gouttes d'eau à celui livré à Bruges en 2001, et on a réussi à se qualifier », rappelle Jean-Michel Aulas. Le 6 décembre 2001, Lyon, battu 4-1 en Belgique en 16e de finale aller de Coupe de l'UEFA, avait gagné 3-0 au retour grâce à un triplé de Sonny Anderson. C’est d’ailleurs l’unique fois que son histoire que l’OL renversait la tendance après un match aller perdu, quel qu'en soit le score.

Le facteur Lacazette

 
Avec 4 buts en Ligue Europa, Alexandre Lacazette est le meilleur buteur de l'OL (AFP)
 

« Avec Alexandre Lacazette, Lyon a le Sonny Anderson d’il y a quelques années », soulignait Aulas. Le buteur Lyonnais sera bien titularisé à la pointe de l’attaque. Mais Lacazette revient tout juste de blessure aux ischio-jambiers et n’a pas disputé de match complet depuis quasiment un mois. Ce qui n’empêche pas aux joueurs de l’OL de faire preuve d’optimisme, à l’instar de Mathieu Valbuena : « on n'a pas été dignes d'une demi-finale de Coupe d'Europe. Il faut réparer ça. On peut faire notre remontada ! » Forts de leur statut de meilleure attaque de la compétition avec 2,9 buts de moyenne par match, ils ont des raisons d’y croire.

Une défense à l’épreuve

Mais une qualification Lyonnaise ne se passera pas sans rigueur défensive. Et le match de dimanche dernier à Nantes (3-2) n’a pas rassuré les rhodaniens. « Il faudra rester serein et organisé à la perte du ballon parce c’est là où on a péché, encore une fois », éclairait l’entraîneur Bruno Genesio. Cette fois, l’OL serait bien inspiré de réaliser son dix-septième «clean sheet» de la saison. C’est ainsi que pour motiver ses troupes, Aulas n’a pas hésité à dégainer sa plume afin de faire passer un message à ses joueurs :

-->

Car les Néerlandais, boostés par leur fougueuse jeunesse, ont marqué lors de 12 de leurs 13 matchs de League Europa. D’autant plus qu’avec 1,9 but encaissé par match, l’OL est la pire défense des quatre derniers demi-finalistes. Anthony Lopes a vu ses filets trembler plus de fois (13) que ses homologues de l’Ajax (12), du Celta Vigo (12) ou de Manchester United (7)… alors que ces trois équipes sont passées par la phase de groupe.

Ce match se gagnera au mental, en pressant haut, sans prendre de but. Face à la montagne qu’ils ont à gravir, les Lyonnais pourront compter sur leur Parc OL pour les porter. Agacé par l’attitude des joueurs de l’Ajax qui ont fêté leur victoire dès le match aller, Gonalons a prévenu ses adversaires : « Il faut qu’ils sachent où ils mettent les pieds ! ».

Sur le même sujet