Atletico Madrid Falcao
Radamel Falcao. | FILIPPO MONTEFORTE / AFP

L'Espagne mise sur la loi du nombre

Publié le , modifié le

Les quarts de finale de la Ligue Europa proposent une double confrontation hispano-germanique avec les affiches Schalke 04-Athletic Bilbao et Atletico Madrid-Hanovre. L'Espagne parvient même à placer un troisième représentant, Valence, qui se déplace sur la pelouse de l'AZ Alkmaar. Enfin l'opposition entre le Sporting Portugal et le Metalist Kharkiv s'avère tout aussi indécise.

Espagne et Allemagne tiennent le haut de l'affiche en Europe depuis quelques années. Les sélections nationales des deux pays brillent dans toutes les compétitions tandis que le Barça, le Real, le Bayern et Dortmund remportent des titres et font rêver les amateurs de beau jeu. Cette domination bicéphale s'étend désormais en Ligue Europa où l'on retrouve pas moins de cinq clubs issus de ces deux pays en quarts de finale. Le moment est propice pour reposer la question de suprématie. Et notamment lors des deux oppositions directes : Schalke 04-Athletic Bilbao et Atletico Madrid-Hanovre.

Schalke a des bons souvenirs face aux clubs espagnols puisque le club de la Ruhr a déjà affronté, et éliminé Valence en quart de finale 1997, l'année où il avait d'ailleurs remporté la Coupe UEFA. Un bon présage ? L'équipe de Huub Stevens pourra en tout cas une nouvelle fois compter sur le meilleur buteur de la compétition, le Néerlandais Klass-Jan Huntelaar, déjà auteur de neuf réalisations dans cet exercice 2011-2012. En face, l'Athletic Bilbao avance gonflé à bloc après avoir sorti le surpuissant Manchester United en seizièmes de finale. Les Basques, qui n'avaient plus atteint ce niveau de compétition depuis la saison 1976/77 ne comptent pas s'arrêter en si bon chemin. 

Gare à Alkmaar

L'Atletico Madrid, lui, n'a pas connu une telle disette puisque les "Matelassiers" sont les premiers vainqueurs de la Ligue Europa, née de la réforme de la C3 en 2010. Les Madrilènes, emmenés par le Colombien Falcao, révélé la saison dernière dans cette épreuve avec Porto, partent avec un léger avantage théorique face à Hanovre, huitième de Bundesliga. Troisième représentant ibère en lice, le FC Valence n'aura pas la partie si facile sur la pelouse de l'AZ Alkmaar. Si elle est bien sûr moins connue que l'Ajax, le PSV Eindhoven ou le Feyenoord Rotterdam, la formation néerlandaise se permet de faire la nique à ces cadors dans le championnat des Pays-Bas. Ce n'est donc pas gagné d'avance pour Valence, d'autant que les partenaires de Rami, s'ils demeurent invaincus depuis 9 matchs en Europa Ligue, n'ont remporté qu'un seul de leurs cinq matchs disputés à l'extérieur.

Le Sporting Portugal fait figure d'outsider. Surtout depuis que les "Lions" ont éliminé Manchester City au tour précédent. En pleine confiance actuellement, les Portugais surfent sur la vague de neuf succès sur leur dix dernières rencontres à domicile. De quoi impressionner le Metalist Kharkiv ? Les Ukrainiens, qui possèdent la meilleure attaque de toute la Ligue Europa (25 buts) resteront sans doute fidèles à leur style offensif pour essayer de décrocher un sixième succès à l'extérieur cette saison.

Julien Lamotte