Vous êtes ici

Le PSG lamine le Bayern (4-0) et retrouvera le Barça en demi-finales de la Ligue des Champions

Marie-Laure Delie et Christiane, deux des buteuses parisiennes face au Bayern Munich

Marie-Laure Delie et Christiane, deux des buteuses parisiennes face au Bayern Munich | AFP - FRANCK FIFE

Par

Publié le 29/03/2017 | 21:49, mis à jour le 29/03/2017 | 22:48

Vaincues (1-0) en quarts de finale aller de la Ligue des Champions en Bavière, les joueuses du PSG ont pris une revanche éclatante sur le Bayern Munich, en s'imposant (4-0) au retour. Dans un Parc des Princes bien garni, les filles de Patrice Lair n'ont pas attendu longtemps pour prendre la mesure des Allemandes, battues par Marie-Laure Delie dès la 3e minute, avant que Christiane ne réalise un doublé (13e, 51e). Les Parisiennes sont donc dans le dernier carré européen, pour la 3e année de suite. Ce sera contre le FC Barcelone. Les Lyonnaises, tenantes du titre et victorieuses (2-0) à Wolfsburg à l'aller, ont eu peur en fin de match mais se sont qualifiées malgré la défaite (1-0).

Parc des Princesses aurait pu être plus adapté à la soirée. Pour poursuivre son chemin en Ligue des Champions, l'équipe féminine du PSG avait les honneurs du Parc. Face à un grand nom du football européen, le Bayern Munich. Cela lui a porté bonheur, puisque la victoire ne s'est pas fait attendre.

Trois minutes de jeu, un ballon qui traîne dans la surface de réparation, et Marie-Laure Delie, en chasseuse des surfaces, prolonge au fond des filets. Dix minutes après, c'est la Brésilienne Christiane, dont la frappe avait été contrée, qui a vu le ballon lui revenir dans les pieds pour fusiller la gardienne bavaroise (13e). Et juste avant la pause, Cruza profité d'une erreur défensive, et d'une tentative de dribble un peu trop osée à 16m du but, pour s'emparer du ballon et trouver la lucarne opposée (41e). A (3-0) à la pause, même si le PSG a appris à se méfier des rencontres déjà gagnées sur la scène européenne, la mission était bien engagée. D'autant plus qu'à la 51e minute, Christiane faisait encore trembler les filets d'une frappe puissante.

4-0, le score rappelle quelque chose. mais dans un match retour, c'est toujours mieux. Sous les yeux de Nasser Al-Khelaïfi et d'Uli Hoeness, les Parisiennes empochaient aisément leur billet pour les demi-finales de la Ligue des Champions. Pour la troisième année de suite. Après la finale en 2015, et la demi-finale en 2016, les Parisiennes de Patrice Lair veulent franchir un nouveau cap. Mais il leur faudra passer une étape majeure, très symbolique: le FC Barcelone en demi-finale. Les Catalanes ont en effet éliminé le Rosengard de la Brésilienne Marta (2-0), après avoir gagné à l'aller (1-0). Les joueuses du PSG peuvent sauver l'honneur bafoué de leur club, même si cela n'effacera rien.

Lyon gère puis se fait peur

C'est aussi l'enceinte habituelle des hommes qui a accueilli les Lyonnaises. Au Parc OL, les filles de Gérard Précheur avaient l'avantage de posséder deux buts d'avance après le match aller à Wolfsburg. Bousculées par moments, avec notamment un poteau salvateur en 1re période, les Lyonnaises semblaient se diriger vers un nul suffisant, mais à la 82e minute, Hansen ouvrait la marque pour l'équipe allemande sur un penalty. Un but qui changeait tout, puisque les visiteuses n'étaient plus qu'à un but de la prolongation. Réduites à 10 dans le temps additionnel suite au deuxième avertissement. Le score n'évoluait plus. Lyon pouvait souffler, avec une nouvelle qualification pour le dernier carré européen.

Les tenantes du titre ont souffert mais demeurent en lice pour conserver leur couronne. Ce sera soit Manchester City, soit les Danoises de Fortuna, qui s'affronteront jeudi.

Sur le même sujet