Vous êtes ici

PSG-Angers : Le PSG s'impose et devient dauphin de l'OGC Nice

La joie des joueurs parisiens

La joie des joueurs parisiens | AFP - MIGUEL MEDINA

Par

Publié le 30/11/2016 | 22:55, mis à jour le 30/11/2016 | 23:24

Le PSG s'est imposé 2-0 contre Angers dans le cadre de la 15e journée de Ligue 1. Les hommes d'Unaï Emery n'ont pas eu à forcer leur talent pour se défaire d'une valeureuse équipe angevine qui a fait avec ses moyens. Grâce à des buts du capitaine Thiago Silva et d'Edinson Cavani, les Parisiens enchaînent un cinquième succès d'affilée et passent devant l'AS Monaco. Ils sont désormais deuxièmes à un point du leader, l'OGC Nice.

Le match

Le PSG avait l’occasion de ravir la deuxième place à Monaco contraint au nul la veille à Dijon. Il ne s’est pas fait prier. Face à Angers, avec une équipe remaniée, Hatem Ben Arfa en numéro 10 pour la deuxième fois d’affilée, Jonathan Ikoné sur l’aile gauche et Grégory Krychowiak en numéro 6, les Parisiens n’ont pas forcé. Ils ont à peine tremblé sur une frappe lointaine de Nicolas Pepe (4e minute). Ensuite, la machine s’est mise en route. Mais pas trop vite. Il a fallu attendre la 34e minute pour que le PSG ouvre le score sur corner grâce à Thiago Silva. Face à une équipe venue surtout pour défendre, le PSG a géré, sans trop accélérer. Ils ont même laissé quelques fois la possession aux Angevins. Mais il a fallu une seule accélération d’Hatem Ben Arfa pour obtenir un penalty transformé par Edison Cavani (66e). A 2-0, le match était plié et Jean-Kevin Augustin (82e, 88e) et Jese (88e), avec plus d’application ou de réussite, auraient pu aggraver le score. Mais l’essentiel est assuré : le PSG est désormais deuxième de Ligue 1, devant l’AS Monaco et à un point du leader niçois (35 contre 36).


Lire aussi : revivez le match PSG-Angers


Le joueur : Hatem Ben Arfa

Hatem Ben Arfa a enchaîné une deuxième titularisation après celle contre l’OL. Et cette fois, il n’est pas sorti. Pour la première fois de la saison, l’ancien niçois a joué 90 minutes. Il en a profité pour signer sa prestation la plus aboutie sous le maillot parisien. Face à une équipe d’Angers qu’il avait critiqué la saison dernière pour son jeu défensif, HBA s’est mis au service de ses coéquipiers. Placé en numéro 10, il a cherché à faire jouer ses partenaires sans trop en faire. Il a même été décisif en obtenant le penalty du KO. Il a réussi quelques fulgurances balle au pied mais n’a pas inscrit son premier but en Ligue 1 sous le maillot du PSG. Mais avec cette prestation, il a marqué des points auprès d’Unaï Emery. Et si son entraîneur l’a laissé sur la pelouse durant toute la rencontre, c’est autant pour le récompenser de ses efforts que pour sa faculté à les répéter sans être "mort" à la pause.

Le chiffre : 100

La deuxième place de Ligue 1 n'était pas le seul enjeu de la soirée. L'autre était plus symbolique qu'important, mais face à Angers, au Parc, Edinson Cavani pouvait atteindre les 100 buts inscrits avec le club de la capitale. Il a atteint cette barre symbolique et rejoint Dominique Rocheteau à la troisième place des buteurs du club. Il est le quatrième à entrer dans le club des "100" après Rocheteau, Pedro Miguel Pauleta (109) et Zlatan Ibrahimovic (156). Le départ du Suédois a complètement libéré l'Uruguayen qui, replacé dans l'axe, enfile les réalisations.

Il en est à 14 en 13 rencontres de Ligue 1 plus cinq en cinq rencontres de Ligue des champions. Acheté 64 millions d'euros à Naples durant l'été 2013, le "Matador" prouve cette saison que le PSG a eu raison de lui faire confiance. Après son but sur penalty, Cavani qui a, par ailleurs souvent été signalé hors-jeu durant la rencontre, a rendu hommage au club de Chapecoense, décimé dans un accident aérien. Il a enlevé son maillot et montré son tee-shirt où était inscrit "Fuerza". Cela lui a valu un carton jaune. Seul bémol dans une soirée idéale pour lui.

Sur le même sujet