Vous êtes ici

Metz-PSG, choc des extrêmes

Le Brésilien Neymar a fait ses grands débuts en Ligue 1 sur la pelouse du stade Roudourou à Guingamp.

Le Brésilien Neymar a fait ses grands débuts en Ligue 1 sur la pelouse du stade Roudourou à Guingamp. | FRED TANNEAU / AFP

Par

Publié le 08/09/2017 | 07:41, mis à jour le 08/09/2017 | 07:52

Le Paris-Saint-Germain, leader du championnat de France, se rend vendredi soir à Metz (20h45), la lanterne rouge. Le PSG tentera d’aligner une cinquième victoire consécutive depuis le début de saison alors que les Lorrains, qui n’ont pas pris le moindre point en quatre rencontres, essaieront d’en glaner au moins un même s’ils ne partent évidemment pas favoris.

Quatre matches, douze points gagnés, quatorze buts marqués pour seulement deux encaissés : le bilan d’été du PSG est quasi parfait. Afin de bien préparer le premier match de Ligue des champions à Glasgow contre le Celtic (mardi à 20h45), les Parisiens visent les trois points. Tout autre résultat serait d’ailleurs décevant alors que le champion en titre, Monaco, suit pour le moment le rythme infernal du club de la capitale (12 points également).

Emery: "Mbappé comprend du premier coup"

Ce duel n’est pas très attendu pour son verdict mais pour les débuts sous le maillot bleu et rouge de Kylian Mbappé, deuxième joueur le plus cher de l’histoire. "Je crois qu'il est prêt pour être dans le groupe et pour commencer à jouer avec nous", a confié son nouvel entraîneur, Unai Emery. Le Basque ne tarit pas d’éloges sur le prodige de 18 ans à la "maturité importante".

"Mbappé connaît, regarde beaucoup de choses dans le football et dans les matches. Quand tu parles avec lui de choses tactiques, il comprend du premier coup", a souligné l’ancien coach de Séville qui va maintenant devoir organiser son pléthorique secteur offensif.

Di Maria blessé, Neymar ménagé ? 

Le cas Angel Di Maria ne va pas poser de problèmes pour l’instant puisque l’Argentin est blessé à la cuisse gauche (il en a pour quelques semaines). Neymar aussi pourrait être ménagé après la fatigue accumulée avec le Brésil en qualifications du Mondial 2018. Idem pour Edinson Cavani ou Javier Pastore qui sont rentrés en France dans la nuit de mercredi à jeudi seulement.

L’animation offensive à Metz devrait donc concerner en premier chef Mbappé, Julian Draxler voire Lucas si Emery songe à vraiment faire tourner pour ménager ses cadres et relancer certains talents en manque de temps de jeu.

Thiago Motta seule vraie sentinelle​

Dans l’entrejeu, Adrien Rabiot devrait être aligné d’autant que Marco Verratti est suspendu pour avoir insulté un arbitre fin août. Thiago Motta n’est pas au meilleur de sa forme mais il devrait en être, au moins sur le banc. Même à 35 ans, l’ancien Intériste s’avère précieux vu le départ de Matuidi à la Juve, la disgrâce de Krychowiak et le non recrutement de milieux pourtant espérés : Fabinho (Monaco), Danilo Pereira (Porto) et Jean-Michael Seri (Nice).

Derrière, c’est également un peu flou. Le capitaine Thiago Silva est rentré de sélection avec une petite frayeur musculaire. Même fatigué, son compatriote Marquinhos formera a priori la charnière avec Presnel Kimpembe, le nouveau Marcel Desailly. Daniel Alves ou Thomas Meunier à droite, Layvin Kurzawa ou Yuri Berchiche à gauche, telles sont les autres inconnues de cette partie annoncée disproportionnée. Le match se jouera malgré tout à guichets fermés avec quelque 25.000 spectateurs attendus au stade Saint-Symphorien. Les stars parisiennes attirent la grande foule partout où elles se produisent.

Sur le même sujet

Championnats du Monde de Ski Nautique : A suivre en direct