Vous êtes ici

Ligue 1 : Nice retrouve le sourire, fin de série pour Monaco

Pléa (Nice) a retrouvé le sens du but face à Monaco

Pléa (Nice) a retrouvé le sens du but face à Monaco | YANN COATSALIOU / AFP

Par

Publié le 09/09/2017 | 18:48, mis à jour le 09/09/2017 | 20:07

Le derby azuréen a tourné en faveur de l’OGC Nice samedi après-midi. Peu inspiré, Monaco s’est fait piéger par le réalisme des Aiglons, vainqueur 4-0 (doublé de Balotelli, buts de Plea et Ganago). Fin de série pour le champion en titre qui n’avait plus perdu en Ligue 1 depuis le 18 décembre 2016 (24 matches). L’ASM restait même sur 16 victoires de rang, un record. Ce revers fait l’affaire du PSG qui occupe seul les commandes du championnat. Nice repasse dans la première partie de tableau.

Sonné, Monaco va essayer de se souvenir que la saison dernière à la même époque, le futur champion avait sombré 4-0 à Nice avec un doublé de Mario Balotelli. Après cette lourde défaite, Monaco avait toujours marqué un but dans ses matches. Un an plus tard, ce nouveau revers dans le derby boucle la boucle. Faut-il s'inquiéter pour l'ASM ? Au regard de son recrutement, ce n'est sûrement qu'un accident de parcours. Ce qui change, c'est la puissance dégagée par l'armada parisienne, désormais seule en tête de la Ligue 1 avec une différence de buts de +16 en seulement cinq journées. Monaco a pris une bonne claque et n'a pas su réagir. Le monopole du ballon était monégasque mais les Aiglons en voulaient plus. Surtout ils ont joué les contre à merveille. Sur le premier, Pléa a buté sur Subasic mais sur la récupération, Sidibe accrochait bêtement Balotelli qui se faisait justice lui-même (1-0, 6e).

Incapable de changer de rythme et d'apporter le danger devant le but, Monaco s'exposait. Saint-Maximin jouait bien le coup et lançait Pléa pour le doublé (2-0, 18e). La suite n'était guère mieux pour la bande à Jardim. Abandonné par sa défense, Subasic voyait Balotelli marquer seul sur un centre de Souquet (3-0, 60e). Knepe Ganago, pas encore pro chez les Aiglons et tout juste entré en jeu, clôturait la marque en fin de match sur un ballon en profondeur (4-0, 85e). "Ce match nous fait un grand bien, a indiqué l'entraîneur niçois Lucien Favre. Cela nous remet sur les rails. On a vraiment joué en équipe. Tout le monde s'est replacé sur le plan défensif. On a bien défendu et bouché les angles de passes. Les Monégasques n'ont pas eu de possibilité de trouver beaucoup de solutions."

Sur le même sujet

Championnats du Monde de Ski Nautique : A suivre en direct