Vous êtes ici

Ligue 1 : Monaco écrase l'OM (6-1)

Un doublé pour Falcao et un but pour Kamil Glik dans la victoire de Monaco face à Marseille.

Un doublé pour Falcao et un but pour Kamil Glik dans la victoire de Monaco face à Marseille. | Valery HACHE / AFP

Par

Publié le 27/08/2017 | 22:50, mis à jour le 28/08/2017 | 11:17

L'Olympique de Marseille n'est plus invaincu en Ligue 1, et le retour sur terre a été douloureux. Les joueurs de Rudi Garcia, qui étaient alignés en 5-4-1 au coup d'envoi, ont été balayés 6-1 par l'AS Monaco. Dès les premières minutes, les Monégasques ont dominé des Marseillais incapables de défendre sur coup de pied arrêté. Sans Mbappé, qui va partir au PSG, Monaco a obtenu sa quatrième victoire en autant de matchs cette saison.

L'effervescence autour du transfert de Kylian Mbappé au PSG, annoncé par les médias quelques minutes avant le match, n'a pas perturbé les Monégasques. Sans le prodige de 18 ans, sur le banc, les joueurs de Jardim ont tout simplement écrasé une équipe marseillaise dépassée dans tous les secteurs du jeu. La saison passée, l'OM avait pris 8 buts face à Monaco en deux matchs (4-0, 4-1). Venu à Louis II avec une composition résolument défensive, un 5-4-1 avec sept joueurs défensif, l'OM a fait encore pire : mené 1-0 dès la première minute, les joueurs de Rudi Garcia en ont encaissé quatre rien qu'en première période.

Monaco impérial sur coup de pied arrêté

Kamil Glik a démarré les hostilités après 70 secondes de jeu, marquant son huitième but en Ligue 1 depuis son arrivée, en reprenant un coup-franc de Thomas Lemar. Falcao y est ensuite allé de son doublé, sur penalty puis de la tête sur coup franc pour inscrire ses sixièmes et septièmes buts de la saison. En fin de première période, c'est Diakhaby, bien servi par un très bon Ronny Lopes, qui a ouvert son compteur.

-->

La mi-temps a fait un peu de bien à l'OM. Rudi Garcia a abandonné son système à 5 défenseurs pour revenir à un 4-3-3 plus classique en faisant entrer Cabella et Lopez, et Monaco a un peu levé le pied, permettant à Marseille de cadrer sa première frappe du match, à la 58e minute. Djibril Sidibé a inscrit le 5e but monégasque, sur coup de pied arrêté évidemment, avant que Cabella n'inscrive le seul but marseillais du match, bien servi par Thauvin. Mais Fabinho sur penalty s'est chargé d'enfoncer un peu plus l'OM en inscrivant un penalty en fin de match. Au total, Monaco a inscrit 10 de ses 14 buts cette saison sur coup de pied arrêté.



Marseille n'avait pas encaissé 6 buts dans un match depuis 20 ans, et le mécontentement des supporters était palpable à Louis II. Entre un mercato jugé décevant par beaucoup, un style de jeu peu emballant et une défense toujours très inquiétante, la deuxième saison de Rudi Garcia sur le banc démarre de façon inquiétante.

Sur le même sujet