Vous êtes ici

Ligue 1 (5e journée) : Angers freine les Verts

Loïc Perrin (Saint-Etienne) au duel avec Enzo Crivelli (Angers)

Loïc Perrin (Saint-Etienne) au duel avec Enzo Crivelli (Angers) | ROMAIN LAFABREGUE / AFP

Par ,

Publié le 10/09/2017 | 16:56, mis à jour le 10/09/2017 | 17:57

Pas de vainqueur entre Saint-Etienne et Angers lors de la 5e journée de Ligue 1. L'ASSE et le SCO se sont séparés à dix contre dix sur un nul 1-1. Remi Cabella a réussi ses débuts sous le maillot vert en ouvrant le score après seulement 53 secondes. Cette belle entame a été gâchée par le penalty offert à Mangani par Ronaël Pierre-Gabriel (9e). Avec ce point, les Verts (3e, 10 points) grimpent provisoirement sur le podium, en attendant Lyon - Guingamp (17h00) et Marseille - Rennes (21h00). Avec ce 4e nul de la saison, les Angevins (7e, 7 pts) restent toujours invaincus.

Le match ne pouvait pas mieux commencer pour Sainté. Un gros pressing sur le côté gauche et à la conclusion Rémi Cabella, prêté par l'OM pour une saison sans option d'achat, dès la première minute de son premier match sous ses nouvelles couleurs. L'ASSE continuait à presser jusqu'à une faute de main évitable de Pierre-Gabriel dans sa surface. Angers égalisait sur un pénalty transformé par Thomas Mangani (9e). Les hommes de Stéphane Moulin auraient même pu prendre l'avantage si la reprise de Fulgini (15e) ou la frappe terrible de Mangani n'avaient pas été repoussées par la barre transversale (21e).

Après l'exclusion logique de Vincent Pajot, coupable d'un coup, lui aussi évitable, sur Letellier (48e), Capelle était tout près d'en profiter sur une reprise lobée mais le ballon a rebondi à deux reprises... sur la transversale d'un Ruffier, a priori battu (63e). L'exclusion de Crivelli pour un mauvais geste (83e) a au contraire remis les Verts dans le match, et sans un réflexe incroyable de Letellier, le tir surpuissant de Bamba aurait pu offrir la victoire aux Foréziens (90e).

Réactions

Oscar Garcia (entraîneur de Saint-Etienne): "On voit qu'Angers est une équipe qui joue ensemble depuis longtemps. Mais je voulais que mes joueurs donnent tout et c'est ce qu'ils ont fait. En particulier lorsque nous étions en infériorité numérique, ils ont fait preuve d'une bonne mentalité, en essayant quand même d'aller chercher la victoire. On avait bien commencé ce match, comme on le souhaitait, mais le penalty a changé beaucoup de choses. Il a donné des forces à Angers alors qu'il nous a mis dans la difficulté".

Stéphane Moulin (entraîneur d'Angers): "On a eu un match particulier ! Prendre un but après 46 secondes, ce n'est pas banal... Revenir aussi vite au score n'est pas banal non plus. Le regret que l'on peut avoir, c'est l'accumulation d'occasions: trois barres transversales, là encore ce n'est pas banal non plus. On repart donc avec des regrets, mais ce que nous avons fait, c'est cohérent, même si on ne peut pas s'en contenter".

Sur le même sujet

Championnats du Monde de Ski Nautique : A suivre en direct