Vous êtes ici

Les 5 infos de la 5e journée de Ligue 1 : l'OM en crise, Mbappé bien intégré

Dimitri Payet, un capitaine en difficulté avec l'OM

Dimitri Payet, un capitaine en difficulté avec l'OM | BORIS HORVAT / AFP

Par

Publié le 11/09/2017 | 10:37, mis à jour le 11/09/2017 | 10:55

Tout va mal à l'Olympique de Marseille, au PSG le trio incoryable Mbappé-Neymar-Cavani est déjà en place, Monaco chute, Lyon et Caen cartonnent, pour vous les cinq infos de la cinquième journée de Ligue 1 !

Le "Champions Project" tourne au vinaigre

On avait quitté l'Olympique de Marseille sur une défaite humiliante à Monaco (6-1) avant la trêve internationale, on l'a retrouvé au même niveau face à Rennes au Vélodrome (1-3). "L'avantage c'est qu'on ne peut pas faire pire", s'était avancé Rudi Garcia avant la déroute monégasque. "J'ai hâte qu'on joue face à Rennes et qu'on prenne les trois points" avait lâché Patrice Evra cette semaine. La communication n'est décidément par le fort du nouvel OM. Déjà tancés à cause de leur communication un peu trop "poudre aux yeux" pour leurs supporteurs, les dirigeants olympiens, Jacques-Henri Eyraud le Président en tête, vont devoir se relever les manches et retourner au travail. Rudi Garcia a lui aussi du pain sur la planche.

Mbappé-Cavani-Neymar, ça marche

Deux buts pour Cavani, un pour Neymar et un pour Mbappé, tout va bien offensivement pour le PSG, merci pour lui. A Metz, Unai Emery avait choisi d'aligner une attaque de rêve composée de Neymar, Draxler, Mbappé et Cavani. S'il a fallu attendre l'exclusion de Benoit Assou-Ekoto pour ouvrir le festival, la puissance de ce PSG n'a pas d'égale en Ligue 1. Reste désormais à faire aussi bien en Ligue des Champions, et ce dès mardi sur la pelouse du Celtic Glasgow.

La première défaite de Monaco​

Avant cette cinquième journée, il y avait deux équipes qui menaient la danse : comme la saison dernière, Paris et Monaco. Les joueurs du Rocher ont chuté à Nice et plutôt brutalement. Perdre 4-0 pour sa première défaite en championnat a déjà de quoi embêter mais le faire sur la pelouse du rival niçois est encore plus dérangeant. Pour Nice, c'est une formidable reprise après un début de saison plutôt moyen. En plus, Mario Balotelli a inscrit un doublé. Chez les Aiglons on décolle enfin et on revient à six points de l'adversaire du weekend.

Tout roule à Lyon

Onze points, aucune défaite (comme Paris, Bordeaux et Angers), une attaque qui tourne à plein régime et un duo de feu, l'Olympique Lyonnais a, pour le moment, réussi le virage d'une intersaison que l'on attendait et que l'on annonçait périlleuse. Lacazette, Gonalons et Tolisso partis, l'OL était en danger mais force est de constater que les individualités le portent. A commencer par Mariano et Nabil Fékir. Encore buteur ce weekend face à Guingamp, les deux attaquants lyonnais cumulent  huit buts depuis le début de saison. Et jusqu'ici cet OL a bien la tête d'un candidat sérieux au podium.

Caen s'invite à la table des grands

Paris, Monaco, Lyon, Saint-Etienne, Bordeaux, le classement de Ligue 1 porte les "gros" à son sommet. Tous ? Non ! Et d'ailleurs le Stade Malherbe de Caen en profite. Les Normands occupent actuellement la sixième place de Ligue 1 avec neuf points en cinq rencontres (3 victoires, 2 défaites). Pour briller, Caen s'appuie sur une défense de fer (3 buts encaissés, aussi bien que le PSG) et une belle dynamique. En effet, le Stade Malherbe reste sur trois succès consécutifs.

Sur le même sujet