Vous êtes ici

Les 5 bonnes raisons de suivre la 2e journée de Ligue 1: Neymar, Mbappé, Bielsa...

Neymar, nouveau joueur du PSG

Neymar, nouveau joueur du PSG | AFP

Par

Publié le 11/08/2017 | 07:27, mis à jour le 11/08/2017 | 07:28

La 2e journée de Ligue 1 débute ce vendredi soir mais ce n'est que dimanche que l'on pourra en tirer éventuellement des enseignements. Même si en ce moment vous êtes peut-être plus soucieux de choisir la couleur de votre maillot de bain, Francetvsport vous propose cinq bonnes raisons de suvire attentivement le championnat de France ce week-end. Entre la possible première de Neymar au PSG et la bataille pour la symbolique place de leader, tous les arguments sont bons pour ne rien rater de cette 2e journée.

1. Ce sera peut-être la première de Neymar

Présentée en grandes pompes la semaine dernière, la vedette brésilienne n’est toujours pas sure de pouvoir disputer son premier match avec le Paris Saint-Germain. Le FC Barcelone n’ayant toujours pas reçu le virement de 222 M€ sur son compte bancaire, le certificat international de transfert n’a toujours pas été envoyé par la Fédération espagnole de football. S’il ne joue pas dimanche soir, c’est Guingamp qui sera content…

2. Ce sera peut-être la dernière de Mbappé à Monaco

Toujours courtisé par les plus grands clubs européens, Kylian Mbappé pourrait bien disputer son dernier match avec l’AS Monaco. L’attaquant de 18 ans ne rejoindrait finalement pas le Real Madrid, ni Manchester City, mais serait désormais très intéressé par le projet du Paris Saint-Germain, qui serait prêt à formuler une offre de 155 M€.

3. Lille voudra confirmer l’effet Bielsa

Après la victoire aussi nette (3-0) que séduisante sur Nantes, Lille devrait vraisemblablement régaler ses supporteurs à Strasbourg, déjà plus mauvaise défense du championnat avec 4 buts encaissés contre Lyon (4-0). L’effectif lillois qui a été pratiquement entièrement renouvelé par Marcelo Bielsa a sans doute proposé le jeu le plus flamboyant de la première journée. Pour son deuxième match depuis son retour dans l’élite, Strasbourg doit d’ores et déjà se préparer à un rude défi.

4. Nantes prie pour un effet Ranieri

Considéré à juste titre comme l’un des meilleurs entraîneurs européens, Claudio Ranieri a bien mal débuté sa saison à la tête de Nantes. Coincé par un recrutement qui peine à convaincre, le tacticien italien ne peut pas encore faire de miracle. Opposés à une équipe de Marseille qui bénéficie d’un des plus séduisants effectifs de L1, les Canaris sont condamnés à créer un petit exploit à la Beaujoire pour ne pas, déjà, se retrouver en position délicate.

5​. La 1ère place de l'OL est déjà très convoitée

L’OL avait sans doute profité des errements défensifs de Strasbourg pour soigner sa différence de buts et donc prendre les commandes le week-end dernier. Ses recrues Mariano Diaz, Bertrand Traoré voire Fernando Marçal ont été très convaincantes, mais sauront-elles en faire de même face à une équipe de Rennes qui s’est souvent montrée accrocheuse face à l’OL ? Même si pour le moment le classement n’a qu’une valeur très symbolique, certains comme le PSG, Monaco (qui joue à Dijon), voire Marseille (à Nantes) aimeraient bien reprendre le flambeau.

Sur le même sujet

Championnats du monde d'Athlétisme : A suivre en direct