Vous êtes ici

Jardim, les départs, les arrivées : les dossiers chauds de l'été de l'AS Monaco

Les joueurs de l'AS Monaco

Les joueurs de l'AS Monaco | AFP - BORIS HORVAT

Par

Publié le 20/05/2017 | 06:30, mis à jour le 20/05/2017 | 06:31

L’AS Monaco vient de remporter son huitième titre de champion de France. Les Monégasques se déplacent à Rennes pour du beurre lors de la 38e journée mais ont déjà les esprits tournés vers la saison prochaine. Quel sera l’effectif ? Les jeunes pépites vont-elles rester ? Et Jardim ? Eléments de réponse.

Jardim va-t-il rester ?

 
L'entraîneur portugais Leonardo Jardim (NURPHOTO - Matteo Ciambelli)
 

C’est la première question car de la réponse, découlera une bonne partie du futur mercato. Leonardo Jardim, après trois saisons sur le Rocher, arrive à un carrefour. Rester pour confirmer ? Ou alors partir vers d’autres cieux. Le Portugais n’a pour l’instant pas évoqué son avenir et il a encore botté en touche au moment des festivités. "Pour l’instant, il faut faire la fête", a déclaré le Portugais. A priori, un départ n’est pas à l’ordre du jour car l’ASM a tout à gagner à garder son bâtisseur. Mais l'intéressé laisse planer le doute. Si l’éventualité d’un départ n’effleurait pas son esprit, il aurait clos le débat dans la foulée du titre.

Mais là, non. Faut-il y voir le signe d'un futur départ ou une simple temporisation avant de faire le point avec sa direction. Sûrement attend-il de voir les contours de son futur effectif alors qu'une saignée est attendue. Les rumeurs d’un départ du Portugais ont fleuri ces derniers temps, elles l’envoient… au PSG. Le club parisien va connaître des changements et l’avenir d’Unaï Emery n’est pas encore assuré. D’après les médias portugais, et notamment SIC Noticias, le technicien devrait rencontre Nasser Al-Khelaïfi, le président du PSG, mardi prochain. Ce même journal évoque aussi la piste de l’Inter Milan qui aurait proposé 5 millions d’euros par an au Portugais. De sa décision dépendront sûrement celles de certains joueurs.

Avec quel effectif ?

C’est sûrement la question la plus chaude du mercato. A force de briller en championnat et sur la scène européenne, la jeunesse monégasque a attiré tous les regards. Cette magnifique équipe, si Jardim reste, pourrait être reconduite pour une saison. Bernardo Silva, un autre Portugais très courtisé, a assuré que "si tout le monde reste, on peut faire quelque chose de spécial". La direction monégasque est échaudée par les abus de realpolitik économique. Il y a deux ans, elle a démantelé son équipe quart-finaliste de la C1 (Kondogbia est parti pour 40 millions d'euros, Ferreira-Carrasco pour 20 millions d'euros), cédant même une fois la saison commencée des joueurs clefs comme Anthony Martial (vendu 80 millions d'euros avec bonus), Aymen Abdennour (30 millions d'euros) et Layvin Kurzawa (23 millions d'euros).

Cette fois le propriétaire Dmitry Rybolovlev ne renouvellera pas la même erreur. "Avec l'argent de la Ligue des champions et le titre on n'est pas dans la même situation qu'en 2015, confie le vice-président Vadim Vasilyev à l'AFP. C'est dans l'ADN du club de vendre, c'est notre projet, mais ce sera en fonction de la volonté des joueurs et il n'y aura aucune obligation". Monaco a déjà gagné une centaine de millions d'euros grâce à sa bonne saison, environ 40 millions pour le titre et près de 65 millions d'euros pour son parcours en C1. "Monaco aura une équipe très compétitive la saison prochaine", a promis Vasilyev. Bien sûr, il est des clubs trop puissants et des offres impossibles à refuser. Si un Real Madrid avançait une somme à trois chiffres pour Mbappé, l'ASM, le joueur et son entourage pourraient-ils y résister? Des joueurs devraient de toute façon partir. Le milieu récupérateur Tiémoué Bakayoko attire également les grands d'Europe (Chelsea). Son binôme Fabinho aussi pourrait quitter le club, tout comme les latéraux Djibril Sidibé et Benjamin Mendy, le gaucher étant très courtisé.


Lire aussi : Mbappé doit-il partir?


Quelles recrues ?

 
Le joueur belge Youri Tielemans (AFP - VIRGINIE LEFOUR)
 

Si dans le sens des départs, il y aura du mouvement, les arrivées ne vont pas être négligées. Car l’ASM n’a plus de soucis de trésorerie et car les éventuels départs se négocieront à plusieurs dizaines de millions d’euros. Un sacré trésor de guerre qu’il faudra réinvestir intelligemment. L’ASM peut compter sur son directeur sportif espagnol Antonio Cordon arrivé de Villarreal en début de saison. La ligne directrice restera la même : trouver des jeunes talents pour les faire éclore et grandir en prévision de futures reventes. Dans les couloirs, le Brésilien Jorge (21 ans, Flamengo, 8 M EUR) et le Belge Franco Antonucci (17 ans, Ajax Amsterdam, 3 M EUR) ont déjà signé.

Au milieu de terrain, Gabriel Boschilia est désigné comme le successeur de Bernardo Silva. Le Brésilien s’est gravement blessé en février et ne reviendra que la saison prochaine. L’ASM prépare un gros coup avec l’arrivée programmée de Youri Tielemans, 20 ans, en provenance d’Anderlecht. La dernière pépite du football devrait s'engager pour 5 ans et 25 millions d'euros. Figurent également dans les tuyaux l'ancien Lillois Soualiho Meïté (Zulte Waregem, 23 ans) ou le défenseur toulousain Issa Diop (20 ans). Ce dernier sera dur à déloger du TFC car Olivier Sadran, le président, sera sûrement fidèle à sa réputation, celle d'un requin des affaires. Enfin, l’ASM pourrait aussi dépecer son voisin niçois puisque Jean-Michaël Seri est ardemment courtisé pour remplacer Joao Moutinho… Le projet de l’équipe de la Principauté peut séduire et vu le football pratiqué cette saison, il porte ses fruits.

Sur le même sujet