Bafetimbi Gomis
Bafe Gomis (OL). | AFP - PHILIPPE MERLE

Gomis absent du stage de Tignes

Publié le

L'attaquant international de l'OL Bafétimbi Gomis, que le club veut transférer pour assainir sa situation financière, est rentré de congés lundi mais ne rejoindra pas ses coéquipiers en stage à Tignes, a annoncé le club rhodanien. "Compte tenu de la position du joueur qui n'a pas fermé la porte pour discuter de son transfert, le club lui a demandé de rester à Lyon pour débuter sa préparation et être ainsi plus facilement disponible pour toutes négociations", explique l'OL dans un communiqué.

Gomis, 27 ans, a été reçu lundi matin par le président de l'Olympique  lyonnais Jean-Michel Aulas, son conseiller Bernard Lacombe et le directeur  administratif et juridique Vincent Ponsot. Le joueur commencera donc sa préparation à Lyon et ne participera pas au  stage organisé dans la station savoyarde, depuis dimanche et jusqu'à vendredi. Bafétimbi Gomis s'entraînera à part, cette semaine, avec un cadre technique  du club rhodanien. Des propositions de clubs gallois, Cardiff et Swansea (1re div. anglaise), auraient été formulées à son sujet sans retenir son attention. Depuis l'hiver dernier, l'OL cherche à transférer son attaquant, faisant  part de marques d'intérêt de Fulham (1re div. anglaise), de clubs russe et ukrainien comme Rubin Kazan et Shaktior Donetsk, ou turc tel que Fenerbahce.  Ces destinations ne tentent pas le joueur, sur lequel Jean-Michel Aulas  maintient la pression notamment par des messages envoyés sur Twitter.

Dimanche, M. Aulas a ainsi tweetté que le refus de partir de Gomis était  responsable du transfert du jeune Anthony Martial, 17 ans, à Monaco pour 5  millions d'euros, finalisé ce week-end.  Bafétimbi Gomis est arrivé à l'OL en juillet 2009 en provenance de  Saint-Etienne, pour 15 millions d'euros. Son contrat de cinq ans s'achève le 30  juin 2014. En fin de saison, il avait indiqué son intention d'être présent à la  reprise et de rester à Lyon cette saison. Toutefois, dans la mesure où il n'a pas signé de prolongation, Jean-Michel  Aulas veut le transférer avant la fin de son contrat et non qu'il soit libre au  moment de quitter l'OL, qui n'en tirerait ainsi aucune contrepartie financière. Gomis, qui espère disputer le Mondial-2014, ne serait finalement pas opposé  à un départ mais entend ne pas se faire imposer une destination qui ne lui  plairait pas.

AFP