Neymar tribunal corruption
Neymar en février 2016. | BURAK AKBULUT / ANADOLU AGENCY

5 choses que Neymar va découvrir en Ligue 1

Publié le , modifié le

Arrivé au PSG pour une somme record, Neymar l'a annoncé, il a l'intention de relever les défis proposés par Paris. Et si ça rime forcément avec Ligue des champions, le Brésilien de 25 ans va aussi (surtout) découvrir un nouveau championnat. Dans notre bonne vieille Ligue 1 Conforama, l'ancien Barcelonais va découvrir quelques merveilles qui font le charme du championnat de France. Tour d'horizon.

Les inte​rdictions de supporters

On ne peut pas dire que le Camp Nou soit un chaudron. L'enceinte barcelonaise, impressionnante par sa taille et sa capacité, ne brille pas forcément par la folie de ses supporters. Et si Neymar va connaitre en France de belles ambiances qui n'ont pas à rougir face à celles de Bilbao ou de l'Atletico, il va aussi découvrir les traditionnelles interdictions de déplacement. S'il a observé sur les réseaux sociaux les fans qui scandaient son nom (entre autre) devant l'hôtel Royal Monceau jeudi soir à grand renfort de fumigènes, qu'il ne s'y trompe pas : les fans sont régulièrement interdits de suivre leur équipe dans l'hexagone, par les préfectures et la ligue. L'an dernier, 94 arrêtés préfectoraux ont été pris pour empêcher les supporters de se déplacer. Neymar aura droit à un accueil de roi au Parc des Princes, presque toujours plein, mais il devra aussi s'habituer à voir des parcages visiteurs vides. 

Benjamin Nivet

Neymar n'a peut-être pas encore coché la date du 29 novembre dans le calendrier parisien, mais il devrait. Parce que la réception de Troyes ce jour là sera l'occasion de reparler du 9-0 infligé par les Parisiens en 2016, mais aussi parce que ce jour marquera sa rencontre avec Benjamin Nivet. Il ne le sait pas encore mais Neymar va rencontrer une légende, un joueur qui a 40 ans a permis à son club de presque toujours (il va y disputer sa 12e saison) d'accéder en Ligue 1 cette saison. Certes, ça n'a pas le prestige d'un Francesco Totti, mais c'est la classe.

Jean-Michel Aulas

Avec presque 31 millions de followers sur Twitter, on peut dire que Neymar n'est pas mauvais en ce qui concerne les réseaux sociaux. Ca tombe bien, il va trouver à qui parler en Ligue 1 et va pouvoir se mesurer à Jean-Michel Aulas. Twitto compulsif, adepte du chambrage de supporters et de la mauvaise foi, le président lyonnais a déjà donné son avis sur le cas Neymar. Et nul doute qu'il aura encore des choses à dire après la première opposition de ses joueurs au phénomène brésilien. 

Saint-Symphorien l'hiver

Les petits stades champêtres, Neymar connait. On parle d'un joueur qui a déjà évolué dans le stade municipal d'Eibar, 7 000 places coincées entre des immeubles dans le Pays-Basque. Mais ce que l'ancien Barcelonais connait moins, c'est l'Est de la France l'hiver. De la pluie battante, du brouillard voire une bonne dose de neige peuvent agrémenter les matchs contre Strasbourg, Dijon ou Metz. Coup de chance, cette saison Paris se déplace en Lorraine début septembre. Selon la presque sérieuse étude de nos confrères de 20 minutes, le stade Saint-Symphorien serait en effet le stade le plus froid de France.

La coupe de la ligue

A Barcelone, il a collectionné les trophées domestiques et européens. En attendant de tenter d'emmener le PSG au delà des quarts de finale en Ligue des champions, Neymar va pouvoir découvrir de nouvelles coupes. Il n'étais pas encore un joueur parisien pour le trophée des champions, mais il va pouvoir savourer les charmes de la Coupe de la Ligue, spécialité française si souvent décriée. Spécialité parisienne aussi : le club en a déjà remporté sept.