André-Pierre Gignac
L'attaquant français des Tigres, André-Pierre Gignac | AFP - MEXSPORT - JORGE MARTINEZ

Le point mercato : un pont d'or pour Gignac, Griezmann fait rêver Manchester United

Publié le , modifié le

Tous les jours désormais, Francetv Sport vous proposera un rapide tour de l’actualité du mercato. Ce vendredi, André-Pierre Gignac aurait sous le coude une proposition XXL venue de Chine, Steve Mandanda devrait rester à Crystal Palace, Manchester United rêve d'Antoine Griezmann, l'arrivée de Paul-Georges Ntep en Allemagne est imminente, et les clubs français s'arrachent Andy Delort.

Gignac, la tentation chinoise

Et si, à l’instar d’un John Obi Mikel qui vient d’annoncer son départ au Tianjin Teda, André-Pierre Gignac jouait, lui aussi, en Chinese Super League ? Possible, à croire La Provence. l’ancien attaquant de l’OM aurait une offre pharaonique face à lui. A la clé : un salaire annuel de 12 millions d'euros par an. Cela pourrait l’inciter à quitter les Tigres de Monterey, avec lesquels il a remporté deux titres de champion du Mexique.

Mandanda reste en Angleterre

Son retour était dans l’air. Mais Steve Mandanda ne reviendra pas à l’OM. Du moins, pas cet hiver, comme certaines rumeurs le laissaient entendre ces derniers jours. Selon L’Equipe, le gardien international a décidé de finir la saison à Crystal Palace. Car s’il se dit "nostalgique" de sa longue parenthèse phocéenne, Mandanda a bien l’intention d’aider le club londonien à son maintenir en Premier League.

MU veut séduire Griezmann

Antoine Griezmann ferait partie des joueurs convoités par Manchester United pour le prochain mercato estival. Pour convaincre l'attaquant français de l'Atlético Madrid, les Red Devils seraient prêts à lui offrir le même salaire que celui de Paul Pogba. A savoir quelque 255 000 euros par semaine. C'est du moins ce qu'affirme The Sun ce vendredi. Le tabloïd va même plus loin : cette semaine, MU aurait entamé des discussions avec les représentants de Griezmann. Sauf que l'international tricolore est sous contrat jusqu'en 2021 avec les Colchoneros. Et sa clause libératoire s'élève à 100 millions d'euros.

Ntep-Wolfsburg, c’est imminent

Officiellement, Paul-Georges Ntep n’a pas encore signé à Wolfsburg. Mais c’est tout comme : l’attaquant rennais a déjà dit adieu à ses coéquipiers, nous apprend L’Equipe. L’international devrait rejoindre le VfL dans les toutes prochaines heures. Montant estimé du transfert : 8,5 millions d’euros.

Delort a la cote en Ligue 1

En parallèle, Rennes devrait se renforcer sur le plan offensif. Andy Delort semblait même sur le point de rejoindre les Rouge et Noir. Sauf que ce vendredi, Le Télégramme révèle que le président des Tigres de Monterrey, où évolue Delort depuis cet été, ne veut pas entendre parler d’un prêt. D’après Le Progrès, l’AS Saint-Etienne serait aussi à l’affût. Tout comme l’OM, affirme La Provence, qui relaie "certaines indiscrétions", selon lesquelles Delort "serait particulièrement tenté par une aventure" à Marseille. Certaines rumeurs évoquent d’autres pistes en Ligue 1. Elles mènent à Toulouse, Caen, Lorient, Montpellier et Bastia. Bref, le feuilleton ne fait que commencer…