Boulogne-Saint-Etienne
Les Verts ont souffert face à Boulogne | PHILIPPE HUGUEN / AFP

Boulogne-Saint Etienne: L'USBCO a touché l'exploit du doigt

Publié le , modifié le

Après avoir été menée au score à dix minutes de la fin, et pendant la séance de tirs aux buts, l'AS Saint-Etienne s'est qualifiée pour les demi-finales de la Coupe de France aux dépens de Boulogne (1-1, 4 TAB à 3). C'est une première pour les Verts depuis 1993.

Dans le temps réglementaire, Boulogne pensait pourtant avoir fait le plus dur en ouvrant la marque à dix minutes de la fin. Sur un ballon en profondeur, Bègue tente et rate le lob sur Ruffier mais Monsieur Fautrel accorde un penalty généreux que Soubervie transforme non sans mal. Dos au mur, les Verts réagissent et égalisent par la tête de Corgnet sur coup-franc. Saint-Etienne s'est mis à jouer après avoir été mené au score. Car avant cela, c'est l'USBCO qui a eu les meilleures occasions. Mollo s'est créé la première de la partie mais Viviani repousse sa tentative à la 5e minute.

Ruffier ce héros

En deuxième période, les locaux mettent la pression sur la défense stéphanoise. Il faut de la maladresse côté Boulogne pour que Sainté n'encaisse pas l'ouverture du score un peu plus tôt. A un quart d'heure de la fin, Mercier rate une énorme occasion en choisissant la frappe, qu'il ne cadre pas, plutôt que la passe pour Rolland qui était seul sur sa gauche et prêt à tromper Ruffier. La suite, c'est le penalty, l'égalisation et la prolongation. Une prolongation plutôt terne dans laquelle les deux équipes pêchent techniquement.

La séance de tirs aux buts est d'autant plus cruelle pour Boulogne que les Boulonnais prennent l'avantage suite au raté de Perrin. Malheureusement Bia puis Mercier manquent les deux derniers tirs de l'équipe et laissent Ruffier être le héros du soir. Pour la première fois depuis 1993, Saint-Etienne retourne en demi-finale de la Coupe de France.

Galtier : "On a été mauvais en tout"

"On a été mauvais en tout, mais on a eu ce brin de réussite qui fait qu'on sera présent au tirage au sort des demi-finales. On ne peut pas se satisfaire du contenu. Boulogne pouvait très bien se retrouver en demi-finale malgré les deux divisions qui nous séparent", a analysé Christophe Galtier à l'issue du match. "J'avais dit aux gars qu'un match de Coupe se joue jusqu'au bout. Je souhaite à Boulogne de monter en Ligue 2, c'est une belle équipe. Nous, on a été courageux, mais on n'a pas été bons. On a même été mauvais sur le plan de jeu et tactiquement. Notre objectif aujourd'hui, c'est la Coupe de France", a ajouté le technicien stephanois.