Arsenal Hull Cup
Les joueurs d'Arsenal exultent après le but de Koscielny | ADRIAN DENNIS / AFP

Un Arsenal renversant remporte la Cup

Publié le , modifié le

Arsenal a remporté la Coupe d'Angleterre en battant Hull 3 à 2 en finale à Wembley.

Les "Gunners" d'Arsène Wenger ont remonté un déficit de 2 à 0, concédé  après huit minutes de jeu, pour arracher une prolongation victorieuse. Les Londoniens remportent leur onzième Coupe d'Angleterre, neuf ans après  leur finale gagnée contre Manchester United, aux tirs au but. Leur étiquette d'éternels perdants est à ranger au rayon des (mauvais)  souvenirs, eux qui avaient encore en mémoire le "drame" de 2011 contre  Birmingham en Coupe Ligue. Hull, qui disputait sa première finale de Coupe d'Angleterre en 110 ans  d'histoire, peut s'en vouloir de ne pas avoir fait fructifier son bon départ.

James Chester avait mis les Tigers sur la voie royale d'entrée de jeu, en  déviant dans les buts de Lukasz Fabianski une frappe lointaine de Tom  Huddlestone (4). Quatre minutes plus tard, Hull doublait la mise par Curtis  Davies (8), qui reprenait de près une tête d'Alex Bruce (le fils de  l'entraîneur Steve Bruce) repoussé par Fabianski. Dominé mais pas abattu, Arsenal a réduit l'écart sur un superbe coup franc  direct de Santi Cazorla (17), un des piliers des Gunners version 2013/2014. Laurent Koscielny a arraché la prolongation à près de vingt minutes de la  fin du temps réglementaire, d'un tir en pivot consécutif à un corner de Cazorla  dévié par Bacary Sagna et Olivier Giroud (71). Et c'est le Gallois Aaron Ramsey qui a délivré les Londoniens au cours de  la seconde période de la prolongation, profitant d'une remise en talonnade de  Giroud pour tromper le gardien de Hull.

AFP