Matt Ryan Atlanta Falcons
Matt Ryan, le QB des Atlanta Falcons, a parfaitement distribué le jeu face à Seattle | Gregory Shamus / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

New England et Atlanta qualifiés en demi-finales de conférence

Publié le , modifié le

Les Patriots et les Falcons se sont facilement hissés en demi-finale en disposant respectivement des Seattle Seahawks (36-20) et des Houston Texans (34-16).

Dans le duel des rapaces, les Falcons ont survolé les Seahawks en quart de finale de la Conférence AFC. Atlanta, que beaucoup pensaient trop "léger" en défense, a donné la leçon à Seattle, pourtant réputé dans ce secteur. Mais c'est surtout Matt Ryan, grand favori pour le titre de MVP de la saison régulière, qui a fait pencher la balance du côté de la franchise géorgienne. Avec 26 passes réussies dur 37 tentées, 225 yards et deux touchdowns, le quarterback des Falcons a dominé son homologue Russell Wilson. C'est dans le deuxième quart-temps que les partenaires du wide receiver Julio Jones ont fait la différence en scorant 19 points.  Les Falcons qui ont conclu leur saison régulière avec onze victoires, soit une de plus que les Seahwaks, avaient déjà battu Seattle à ce stade de la compétition en 2013, avant de chuter en finale de conférence contre San Francisco pour leur dernière apparition en play-offs. En demi-finales le 22 janvier, Atlanta défiera le grand favori Dallas ou Green Bay, opposés dimanche.

New England sans forcer

En dominant les Texans, les Patriots ont réussi l'exploit de se qualifier pour la finale de leur conférence pour la sixième année de rang, un record dans la NFL. Facile vainqueur de Houston, privé toute la saison de son meilleur joueur, le défenseur JJ Watt, New England n'a même pas eu besoin d'un grand Tom Brady pour se qualifier. A 39 ans, le QB qui vise un 5e Super Bowl, s''est fait intercepter deux fois et même s'il a lancé deux touchdowns, son ratio du soir (18/38) constitue son plus faible taux de réussite cette saison. Les Patriots ont pu s'appuyer sur leur running back Dion Lewis, qui a inscrit trois touchdowns, dont deux en première période. Lewis, de retour en novembre d'une blessure à un genou qui l'a tenu éloigner des terrains pendant un an, est le premier joueur dans l'histoire à marquer dans un match des play-offs un touchdown sur une course, un autre sur une passe et le troisième après la réception d'un coup de pied. Le prochain adversaire des Patriots le 22 janvier sera Kansas City ou Pittsburgh, opposés dimanche en quarts de finale.

Julien Lamotte