Luis Figo et Zinédine Zidane après la demi-finale du Mondial 2006
Les deux anciens joueurs du Real Madrid, Luis Figo et Zinédine Zidane | AFP - PATRIK STOLLARZ

Euro 2016 - France-Portugal : Le Portugal, cet adversaire qui réussit à l'équipe de France

Publié le , modifié le

L’équipe de France affronte le Portugal en finale de l’Euro. Les Bleus vont se frotter à un adversaire qui leur réussit (18 victoires, 1 nul et 5 défaites en 24 confrontations) surtout en compétition officielle. Retour sur ses trois matches qui sont autant de bons signes pour Deschamps et sa troupe.

Demi-finale de l’Euro 84 - France-Portugal : 3-2

Deux ans après le cauchemar de Séville, l’équipe de France est à nouveau aux portes d’une finale dans une grande compétition. Au Stade Vélodrome, la France de Michel Hidalgo défie le Portugal de Fernando Cabrita. Titularisé au poste de latéral gauche en remplacement de Manuel Amoros suspendu, Jean-François Domergue va être le héros inattendu de cette rencontre complètement folle. Le Toulousain instaure une drôle et bonne habitude pour l’équipe de France : mettre un doublé en demie. C’est lui qui va ouvrir le score sur un coup-franc que lui laisse Michel Platini (25e minute). Les Portugais poussent et finissent par arracher la prolongation grâce à Jordao (80e minute). Ce dernier double la mise au cœur de la prolongation. Il ne reste moins de 20 minutes aux Bleus pour égaliser. Le héros s’appelle encore Domergue qui égalise à cinq minutes de la fin après une action confuse. A 2-2, on se dirige vers la terrible séance de tirs au but quand Jean Tigana prend feu. Le milieu de terrain prend le ballon au milieu de terrain et transperce la défense portugaise avant de servir Platini en retrait. Platoche fusille Manuel Bento. Les Bleus sont en finale et s'offriront leur premier trophée contre l'Espagne.

Demi-finale de l’Euro 2000 – France-Portugal : 2-1 (a.p.)

Seize ans plus tard, Zinédine Zidane a pris la place laissée vacante par Michel Platini. Comme son illustre prédécesseur, "ZZ" va qualifier les Bleus au cœur d’une prolongation étouffante. La main d’Abel Xavier sur un tir de Sylvain Wiltord n’a pas fini de faire parler et de faire couler beaucoup d’encre. Durant de longues minutes les Portugais parlent avec l’arbitre. Zidane, lui, est dans sa bulle et s’apprête à catapulter son penalty dans la lucarne de Vitor Baia. Ce but en or offre une nouvelle finale aux Bleus après un match stressant. Les Portugais ont ouvert le score sur une frappe terrible de Nuno Gomes après un ballon perdu de … Didier Deschamps (19e minute). Menés au score, les Bleus vont revenir au score grâce au meilleur buteur des Bleus de la compétition, Thierry Henry qui reprend un centre en retrait de Nicolas Anelka. En prolongation avant la délivrance, les Bleus ont été sauvés par Fabien Barthez auteur d’une superbe claquette sur une tête d’Abel Xavier qui est passé de quasi sauveur à héros malheureux.

Demi-finale du Mondial 2006 – France-Portugal : 1-0

Troisième confrontation en compétition officielle et troisième demi-finale. En Allemagne, les Bleus retrouvent le Portugal après un quart de finale d’anthologie contre le Brésil où Zidane a brillé de mille feux. Le stratège tricolore sera moins étincelant face aux coéquipiers de Luis Figo. Mais il a trouvé le moyen d’être décisif en transformant un penalty obtenu après une faute de Ricardo Carvalho sur Thierry Henry. Pas encore de panenka pour le joueur du Real Madrid, mais deux pas d’élan et un tir croisé hors de portée de Ricardo (32e minute). Au crépuscule de son immense carrière, Zidane voit évoluer face à lui celui qu’il entraînera dix ans plus tard, Cristiano Ronaldo. Le jeune ailier portugais a été virevoltant pendant cette rencontre mobilisant parfois deux défenseurs. Sa vitesse et ses coups-francs ont fait planer un danger constant sur les cages de Fabien Barthez. Dix ans plus tard, CR7 qui portait le numéro 17 à l'époque, retente sa chance en finale.