Euro féminin - Les Françaises éliminées par les Anglaises en quarts de finale

Euro féminin - Les Françaises éliminées par les Anglaises en quarts de finale

Face à l'Angleterre, meilleure attaque de la compétition, l'équipe de France n'a pas réussi à s'ouvrir les portes des demi-finales, s'inclinant (1-0) dans cet Euro féminin. Le 5e but de l'Euro de l'attaquante de Portland, Jodie Taylor, a crucifié à l'heure de jeu les Bleues dans ce quart de finale. Mais les filles d'Olivier Echouafni ont eu des occasions franches, sans parvenir à trouver le chemin des filets. Comme aux Euros 2009 et 2013, comme au Mondial 2015, comme aux JO 2016, l'équipe de France s'arrête en quarts de finale. Et Camille Abily termine sa carrière après 183 sélections.

Cinq tirs en 1re période, aucun cadré. C'est dire que les deux équipes se neutralisaient dans ce dernier quart de finale. Pendant 45 minutes, l'Angleterre a mis la pression sur la France, mais personne n'a vraiment fait de différence. Après la pause, le rythme a changé. Et les Françaises se sont montrées à leur avantage, avec notamment une volée de Georges trop enlevée (49e) ou cette tête de Le Sommer non cadrée (54e). Oui mais voilà, comme depuis le début de la compétition, la France peine à être réaliste. Tout le contraire de l'Angleterre, meilleure attaque de cette compétition. 

Vidéo: Le but de l'Angleterre

Et sur un contre rondement mené, Bronze décalait Taylor sur le côté droit, qui prenait de vitesse Mbock et frappait du droit. Sur le chemin du ballon, la gardienne française Bouhaddi n'avait pas la main assez ferme pour empêcher le ballon de finir au fond des filets (60e, 1-0). Dos au mur, les Françaises ont ensuite accumulé les occasions, dans une surface anglaise fébrile mais fournie. Bronze repoussait sur sa ligne une tentative de Diani (63e). Autre sauvetage une minute après, suivie d'une intervention de la gardienne Bardsley sur un tir de Delie (64e).

Pluie d'occasions pour la France

A la 70e minute, Thomis débordait sur le côté droit mais la reprise de Delie était contrée par Moore. Sept minutes après, Thomis ne cadrait pas sa frappe (77e). Encore sept minutes après, Georges puis Henry s'essayaient, mais une jambe anglaise était toujours sur le chemin du ballon (84e). Et quand il n'y avait personne, c'est le cadre qui s'échappait, comme sur cette frappe de Lavogez (85e). Et quand le cadre était là, comme sur cette belle tête de Le Bihan, la gardienne remplaçante Chamberlain s'interposait sur sa ligne, sur une tête il est vrai pas bien placée dans le temps additionnel. Le dernier espoir était passé.

Vidéo: La réaction d'Olivier Echouafni

Partie pour atteindre les demi-finales, l'équipe de France a peiné durant tout cet Euro pour se montrer réaliste. Avec seulement trois buts inscrits, les Françaises ont en plus souvent facilité le travail des attaques adverses en se compliquant la vie en défense. 3e nation mondiale, l'équipe ne fera pas partie des quatre meilleures d'Europe. Comme l'Allemagne, sextuple tenante du titre et 2e au classement FIFA, la France est éliminée. Et se trouve face à deux années pour préparer sa Coupe du monde en France, en 2019.

Camille Abily, l'emblème de cette équipe féminine sortie de l'anonymat lors d'une Coupe du monde finie à la 4e place en 2011, ne la verra pas. Elle termine sa carrière sur cette défaite, cette cruelle élimination, après avoir porté le maillot bleu à 183 reprises. L'un des plus beaux palmarès du foot féminin tricolore n'aura pas apporté sa première médaille aux Bleues.

Vidéo: Les larmes de Camille Abily

Publié le , modifié le