Euro 2017 : la France compte sur ses trois As et son joker

Euro 2017 : la France compte sur ses trois As et son joker

L’équipe de France a de grandes chances d’aller loin dans ce championnat d’Europe 2017 disputé aux Pays-Bas du 16 juillet au 6 août. Les Bleues présentent un groupe intergénérationnel de qualité avec un bon dosage entre jeunesse et expérience effectué par Olivier Echouafni. Le sélectionneur national pourra notamment compter sur trois atouts majeurs, le défenseur Wendy Renard, la milieu de terrain Amandine Henry et l’attaquante Eugénie Le Sommer. Mais c’est une quatrième joueuse lyonnaise, la prometteuse Grace Geyoro, qui pourrait bien être la révélation grand public de cet Euro, à seulement 20 ans.

Eugénie Le Sommer

Ce championnat d’Europe pourrait bien être celui d’Eugénie Le Sommer. L’attaquante de l’Olympique Lyonnais a atteint à 28 ans la plénitude. Elle dispose de l’arsenal complet du bon attaquant : la vitesse, le sens du placement, l’accélération, le jeu de tête malgré une taille relativement modeste (1 ?61 m) et les deux pieds, ce qui est assez rare chez les femmes. La native de Grasse s’est forgé un sacré palmarès après sa signature à Lyon en provenance de Saint-Brieux : 7 fois victorieuse du championnat de France, 6 fois lauréate de la Coupe de France, l’Azuréenne a soulevé la Ligue des champions à quatre reprises. Mais ce sont ses récompenses individuelles qui disent mieux qui est Eugénie Le Sommer. Deux fois meilleure buteuse du championnat et une fois de la C1, elle a été élue meilleure joueuse française (trophée UNFP) à trois reprises (2010, 2015, 2017) ! Joueuse de tempérament, ELS espère marquer l’Euro de son empreinte même si elle sait que ses performances personnelles dépendront des bons ballons donnés par ses coéquipières.

Wendy Renard

On ne présente plus Wendy Renard. Avec près de 100 capes au compteur, la Martiniquaise est une figure du football féminin français et du foot féminin tout court. La joueuse de l’Olympique Lyonnais a trainé son numéro 3 fétiche sur tous les terrains du monde et à bientôt 27 ans (le 20 juillet), elle rêve de s’offrir un sacre européen avec ses copines de l’équipe de France qui lui vouent un immense respect pour sa carrière exemplaire. 11 fois champion de France, victorieuse de quatre Ligue des champions et de 7 Coupes de France avec le club phare du foot français, la native de Schoelcher possède les qualités d’un grand défenseur : jeu de tête, marquage sévère, relance propre et leadership adéquat. Très déçue par l’élimination des Bleues en quarts de finale des Jeux Olympiques de Rio l’été dernier, la taulière constituera encore un atout indéniable pour le groupe France qui rêve de titre.



Amandine Henry

Amandine Henry est entrée dans les meilleures années de sa carrière. A 27 ans, la native de Lille possède déjà un palmarès bien garni en clubs avec notamment 9 titres de championne de France et 5 victoires en Coupe de France avec l’Olympique Lyonnais. La grande blonde venue du Nord compte surtout trois succès en Ligue des champions, la compétition phare du vieux continent. Ses talents et sa réussite lui ont permis d’accéder à l’honneur suprême d’aller tenter sa chance aux Etats-Unis. Les Portland Thorns ont accueilli le milieu de terrain cette saison dans la prestigieuse National Women’s Soccer League (NWSL) et ne le regrettent pas tant la joueuse rayonne à son poste de vigil de l’entrejeu. Sacrée Ballon d’argent en 2015 après un Mondial éblouissant et un but magnifique contre le Mexique, Amandine Henry souhaite enfin conclure une grande compétition par une médaille d’or avec les Bleues. Cet Euro 2017 pourrait être celui de la consécration.


Grace Geyoro

Onema Grace Geyoro peut être la révélation de cet Euro. Le milieu de terrain du Paris-Saint-Germain n’a que 20 ans mais un talent indéniable. Championne du monde des moins de 17 ans en 2012 en Azerbaïdjan, vice-championne des moins de 20 ans l’an dernier en Papouasie-Nouvelle-Guinée, la footballeuse originaire de la République démocratique du Congo possède une grande palette technique et un abatage incroyable en plus d’une sérénité de bon aloi. Sacrée meilleure jeune joueuse 2016 au monde, la jeune femme s’est fait sa place au sein du PSG où regorgent pourtant les stars, de Sabrina Delanoy à Shirley Cruz en passant par Cristiane et Laura Georges. C’est une fierté de prolonger avec mon club de cœur, a-t-elle déclaré l’hiver dernier, bien décidée à confirmer les promesses entrevues depuis quelques années. Ce championnat d’Europe est l’occasion pour la benjamine du groupe dirigé par Olivier Echouafni de se mettre en évidence au plus haut niveau. La N’Golo Kanté au féminin est couvée avec bienveillance par le sélectionneur tricolore : Quand on est jeune, les choses arrivent rapidement. Il y a toujours une période où il faut digérer. Grace a tendance parfois à se relâcher. Il faut être derrière elle.

Publié le , modifié le