Vous êtes ici

Stéphane Peterhansel remporte son 13e Dakar, Peugeot réalise le triplé

13e Dakar pour Stéphane Peterhansel

13e Dakar pour Stéphane Peterhansel | FRANCK FIFE / AFP

Par

Publié le 14/01/2017 | 12:49, mis à jour le 13/04/2017 | 15:41

Stéphane Peterhansel a remporté samedi son 13e Dakar, à l'issue de la 12e et dernière spéciale du Dakar 2017, à Rio Cuarto, en Argentine. C'est la septième victoire de Monsieur Dakar dans le rallye-raid au volant d'une voiture, la treizième en comptant ses succès dans la catégorie moto. Comme en 1990, Peugeot réalise le triplé puisque Sebastien Loeb et Cyril Despres se classent respectivement deuxième et troisième.

Il écrit un peu plus sa légende dans l'histoire du rallye-raid. A 51 ans, Stéphane Peterhansel a remporté samedi son 13e Dakar devant ses coéquipiers chez Peugeot Sébastien Loeb, vainqueur de l'ultime étape, et Cyril Despres. C'est la septième victoire de Monsieur "Dakar" au volant d'une voiture, après 2004, 2005, 2007, 2012, 2013 et 2016. Il en avait gagné auparavant six au guidon d'une moto (1991-1993, 1995, 1997, 1998), deux records. Peterhansel devance Loeb, vainqueur de cinq étapes, de 5'13" et Despres de 33'28". Un podium 100% Peugeot qui permet au constructeur français de signer un deuxième triplé sur le Dakar, après 1990.

Lire notre grand format sur Stéphane Peterhansel : Monsieur Dakar

Le suspense était quasi absent et pourtant, les deux pilotes Peugeot ont joué le jeu jusqu'au bout. Entre Stéphane Peterhansel et Sebastien Loeb, le mano a mano aura duré pendant près de 8000 km de course, du Paraguay à l'Argentine. Car si Loeb avait abandonné depuis hier quasiment tout espoir de remporter le premier Dakar de sa carrière, le Français s'est lancé tête baissée à l'assaut de cette ultime étape pour marquer un peu plus cette 39e édition de son empreinte. C'était sans compter sur un Peterhansel plein de panache, qui tenait à voir son 13e sacre couronné d'une victoire en spéciale. Mais à ce petit jeu là, Loeb reste plus fort sur cette édition et signe un cinquième succès sur ce Dakar 2017, devançant Peterhansel de 19 petites secondes. 

Une ultime étape à l'image de cette 39e édition, où les deux compères de la marque au Lion n'auront laissé que les miettes à leurs adversaires, se partageant huit victoires d'étape sur dix possibles. Un duel serré comme le Dakar n'en avait plus connu depuis longtemps entre le novice surdoué et l'homme d'expérience. Et si Sebastien Loeb et son fidèle co-pilote Daniel Elena, nonuple champions du monde des rallyes et 9e du Dakar 2016, confirment qu'ils ont réussi leur reconversion, ils devront attendre encore un an pour espérer une éventuelle passation de pouvoir. 

Sur le même sujet