Stéphane Peterhansel
Stéphane Peterhansel à l'attaque avec sa Peugeot 3008 DKR | AFP - DPPI MEDIA - FLORENT GOODEN

Dakar: Peterhansel gagne lors de la 3e étape, le triplé pour Peugeot, Al-Attiyah (Toyota) perd gros

Publié le , modifié le

Après avoir mené un bras de fer intense avec Nasser Al-Attiyah (Toyota) durant presque toute la journée, Stéphane Peterhansel (Peugeot) a remporté la 3e étape du Dakar, dans la catégorie auto. Le tenant du titre a profité d'une faute du Qatari, qui a arraché une roue au km414 alors qu'il menait la course, pour se montrer le plus rapide. Il a fini la journée avec 1'54 d'avance sur Carlos Sainz (Peugeot), et 3'08 sur Sébastien Loeb (Peugeot). C'est le premier triplé pour les hommes du Lion, qui mènent toujours le général avec Loeb devant Sainz et "Peter". Journée noire pour Toyota, avec Al-Attiyah, Roma et De Villiers qui ont tous été retardés.

La bagarre est lancée. Toyota et Peugeot, Nasser Al-Attiyah face aux hommes du Lion. Entre le Qatari, vainqueur 2015, et Stéphane Perterhansel, tenant du titre, sans oublier Sébastien Loeb, bien décidé à montrer qu'il a appris de ses premiers pas de l'an dernier, le match à distance est terrible. Au lendemain de la belle leçon de vitesse de l'Alsacien lors de la 2e étape, Al-Attiyah a répondu de très belle manière. Au début.

Al-Attiyah à la fête, puis en enfer

Bousculé en début de parcours par M. Dakar, le Qatari a repris la course en main en revenant d'abord sur Sébastien Loeb, avant de créer un petit écart sur "Peter". A l'issue de la première spéciale de la journée, la Toyota menait le train avec près de deux minutes d'avance sur le Français (1'57), alors que Sébastien Loeb pointait en 4e position à 3'48,  6 secondes derrière son ancien rival en WRC, Mikko Hirvonen (Mini). Les deux anciens pilotes de rallye se livraient également une belle bataille. Mais dans la deuxième spéciale du jour, au km 414, Nasser Al-Attiyah partait à la faute. Il a arraché la roue de son Hilux. Bloqué, il tentait de réparer, mais devait dire adieu à sa deuxième victoire d'étape dans cette édition 2017. Pire encore, il a sans doute mis un mouchoir sur ses rêves de victoire finale.

Nasser Al-Attiyah arrived at the ASS 2h after today's leaders. A very difficult stage for the Qatari. #Dakar2017 - A.S.O. / @World - A.Lavadinho A photo posted by Dakar (@dakarrally) on Jan 4, 2017 at 2:16pm PST

Nasser Al-Attiyah arrived at the ASS 2h after today's leaders. A very difficult stage for the Qatari. #Dakar2017 - A.S.O. / @World - A.Lavadinho

A photo posted by Dakar (@dakarrally) on Jan 4, 2017 at 2:16pm PST

Cet ultime sprint a totalement rebattu les cartes. Car Peterhansel s'est emparé avec gourmandise de la tête de la course, et derrière lui, après avoir abandonné son pare-choc en course, Carlos Sainz (Peugeot) prenait le meilleur sur son coéquipier Sébastien Loeb. A l'arrivée, Peterhansel gagne avec 1'54 d'avance sur Sainz et 3'08 sur Loeb.  Mikko Hirvonen termine en 4e position à 3'57. Au classement général, les trois Peugeot mènent la danse, avec Loeb, devant Sainz (0"42) et Peterhansel (4'18). Le leader du général n'a pas connu une bonne journée: "On s'est fait rapidement doubler par Nasser sur une petite erreur de navigation au début", relatait l'Alsacien. "Dans la deuxième spéciale, on a crevé après une quinzaine de kilomètres, ce qui nous a fait perdre encore du temps. Au total, ça fait peut-être six minutes de perdues, mais tout le monde a jardiné. L'essentiel, c'est qu'on reste dans le coup quand même."

Chez Peugeot, on ne criait pas encore de joie: "Ce triplé, on le doit aussi aux déboires de nos adversaires, notamment Nasser Al Attiyah", confiait à l'arrivée le directeur de Peugeot Sport, Bruno Famin. "Ca incite à la prudence, à la modestie et à garder la tête froide. Ca n'est pas du tout un jackpot".

Vidéo: Le mapman de Peugeot, un homme déterminant

Les classements

3e Etape:

1. Stéphane Peterhansel/Jean Paul Cottret (FRA/FRA/Peugeot) 4 h 18:17.
2. Carlos Sainz/Lucas Cruz (ESP/ESP/Peugeot) à 1:54.
3. Sébastien Loeb/Daniel Elena (FRA/MON/Peugeot) 3:08.
4. Mikko Hirvonen/Michel Périn (FIN/FRA/Mini) 3:57.
5. Cyril Despres/David Castera (FRA/FRA/Peugeot) 7:48.
6. Orlando Terranova/Andreas Schulz (ARG/GER/Mini) 11:26.
7. Yazeed Al Rajhi/Timo Göttschalk (KSA/GER/Mini) 13:13.
8. Nani Roma/Alex Haro Bravo (ESP/ESP/Toyota) 13:16.
9. Jakub Przygonski/Tom Colsoul (POL/BEL/Mini) 19:58.
10. Giniel De Villiers/Dirk Von Zitzewitz (RSA/GER/Toyota) 36:23.

Classement général :
1. Sébastien Loeb/Daniel Elena (FRA/MON/Peugeot) 6 h 54:56.
2. Carlos Sainz/Lucas Cruz (ESP/ESP/Peugeot) à 42.
3. Stephane Peterhansel/Jean Paul Cottret (FRA/FRA/Peugeot) 4:18.
4. Mikko Hirvonen/Michel Périn (FIN/FRA/Mini) 9:38.
5. Nani Roma/Alex Haro Bravo (ESP/ESP/Toyota) 13:04.
6. Yazeed Al Rajhi/Timo Göttschalk (KSA/GER/Mini) 15:17.
7. Cyril Despres/David Castera (FRA/FRA/Peugeot) 15:25.
8. Orlando Terranova/Andreas Schulz (ARG/GER/Mini) 21:29.
9. Jakub Przygonski/Tom Colsoul (POL/BEL/Mini) 27:37.
10. Giniel De Villiers/Dirk Von Zitzewitz (RSA/GER/Toyota) 35:20.