Vous êtes ici

Dakar 2017 : la 8e étape du Dakar à la loupe

Le Dakar quitte la Bolivie pour l'Argentine

Le Dakar quitte la Bolivie pour l'Argentine | FRANCK FIFE / AFP

Par

Publié le 10/01/2017 | 07:14, mis à jour le 10/01/2017 | 07:22

Deuxième partie d'étape marathon pour les pilotes du Dakar. S'ils quittent les intempéries boliviennes dès aujourd'hui avec une arrivée prévue à Salta en Argentine, cette huitième étape sera elle aussi modifiée en raison des conditions climatiques.

La spéciale du jour

Jusqu'au bout, le climat bolivien n'aura pas épargné les pilotes. Alors qu'ils quittent l'altiplato pour rejoindre l'Argentine, les concurrents auront encore droit à une étape raccourcie, comme hier et vendredi, en raison des intempéries qui frappent la région. "La course pour toutes les catégories sera suspendue (...) au point kilométrique 174, précise l'organisation dans un communiqué. Les motos, quads et voitures, rejoindront alors en neutralisation le départ de la seconde partie de la spéciale du jour (point kilométrique 246,37) et reprendront la course normalement. Les camions rejoindront directement Salta sans courir la seconde partie de la spéciale". La spéciale du jour devrait être amputée de 70 kilomètres environ, selon l'organisation.

Le parcours

Le Dakar quitte l'Altiplano pour une spéciale de hors-piste dans sa première partie, où des traversées de gués succéderont à des passages dunaires. La course a souvent posé ses tentes à Salta, mais jamais disputé de spéciale dans la région où se jouera le classement. Les organismes et les mécaniques risquent également de souffrir puisque les pilotes grimperont jusqu'à 4400m d'altitude. 

Le profil de la 8e étape (Dakar.com)
 

Les enjeux​

Ils sont six pilotes à avoir triomphé sur les six premières étapes de ce Dakar 2017. Ricky Brabec (Honda), qui s'est imposé hier et a concrétisé les espoirs placés en lui, visera une deuxième victoire consécutive. Mais ils seront nombreux à vouloir faire le doublé sur ce Dakar, notamment Sam Sunderland. Vainqueur à Oruro, le pilote KTM voudra consolider sa place de leader au général en signant un deuxième succès. A moins que le vétéran Paulo Goncalves (Honda) ou le français Adrien Van Beveren (Yamaha) viennent eux aussi apposer leur nom au palmarès de l'édition 2017.

Côté autos, le mano a mano continue entre les Peugeot de Stéphane Peterhansel et de Sébastien Loeb. Vainqueur hier, Monsieur Dakar conserve sa place de leader au général mais le pilote alsacien ne pointe qu'à 1'57". Derrière, Nani Roma sur Toyota s'est emparé de la troisième place devant Cyril Despres (Peugeot) L'Espagnol pointe à 11'07 de Peterhansel et espère bien une défaillance du duo de tête pour grignoter à nouveau son retard. En revanche, la journée risque d'être plus compliquée pour Mikko Hirvonen (Mini). Victime d'une crevaison à huit kilomètres de l'arrivée, le Finlandais a fini l'étape sur la jante et devra compter sur la roue de secours d'un copain pour ne pas vivre une deuxième partie d'étape marathon galère, toute assistance étant interdite avant de se lancer dans le salar d'Uyuni…

Chez les quads, Simon Vitse a laissé la première place du général à Sergey Karyakin, vainqueur hier, et tentera de décrocher sa première victoire d'étape sur ce Dakar alors que chez les camions, Gerard de Rooy reste en tête mais le Hollandais devra se méfier de Dimitry Sotniko, revenu à 2'11" grâce à son succès à Uyuni.

Sur le même sujet