Vous êtes ici

Dakar 2017 : la 7e étape du Dakar à la loupe

Les pilotes du Dakar reprennent la route

Les pilotes du Dakar reprennent la route | FRANCK FIFE / AFP

Par

Publié le 09/01/2017 | 07:06, mis à jour le 09/01/2017 | 07:07

Après une première semaine de course perturbée par des conditions climatiques particulièrement difficiles et une 6e étape tout simplement annulée, le Dakar reprend la route depuis La Paz direction Uyuni. Une 7e étape qui a été également modifiée à la suite des intempéries.

La spéciale du jour

Motos / Quads / Autos / SSV / Camions : 161 kilomètres 

Le parcours

La spéciale, qui devait être longue de 322 km, a été raccourcie à 161 km. Elle sera précédée de 400 km et suivie de 240 km de liaisons, contre 300 km au total initialement prévus. La première moto quittera La Paz à 04h00 locales (09h00 française) pour prendre le départ de la spéciale à 10h00 (15h00). L'arrivée des premières motos au bivouac d'Uyuni, aux abords du célèbre salar, est attendue à 15h20 (20h20).

[scald=31481:sdl_editor_representation]
 

Les enjeux

Quand le Qatari n'est pas là, les Peugeot dansent. Après l'abandon de Nasser Al-Attiyah (Toyota), la marque au Lion a pris les commandes du classement auto. Vainqueur de sa deuxième étape sur le Dakar 2017 lors de la cinquième journée, Sébastien Loeb ouvrira la piste devant le nouveau leader au général, son coéquipier Stéphane Peterhansel. Comme lors de la précédente étape, Nani Roma (Toyota) tentera de faire douter la Team Peugeot, tout comme Mikko Hirvonen (Mini) malchanceux lors de l'étape d'Oruro et qui espère bien grignoter un peu de son retard sur le quatuor de tête.

Sixième vainqueur différent en moto ? L'abandon de Toby Price puis la pénalité infligée aux pilotes Honda dont Joan Barreda fait de la catégorie moto une course plus ouverte que jamais. Vainqueur vendredi, Sam Sunderland (KTM) tentera de consolider sa place de leader au général, les menaces Pablo Quintanilla (2e à 12') et Adrien Van Beveren (3e à 16') planant toujours autour du Britannique. Car plus que jamais, tout bascule très vite sur ce Dakar et l'arrivée à Uyuni pourrait bien sacrer un sixième pilote en six étapes.

En camion, Gerard de Rooy (Iveco) semble avoir trouvé son rythme de croisière avec une deuxième victoire consécutive à Oruro vendredi. En tête du général, le tenant du titre devra néanmoins se méfier du réveil des Kamaz, Eduard Nikolaev (à 2'23") et Dmitry Sotnikov (à 6'36") restant dans la roue du Hollandais. Côté quads, le rookie Simon Vitse mène la danse et se verrait bien remporter à Uyuni sa première victoire d'étape sur ce Dakar 2017. 

 

Sur le même sujet