Vous êtes ici

Tour d'Espagne 2017 : BMC remporte le contre-la-montre par équipes de Nîmes

L'équipe BMC lors de la présentation de la Vuelta 2017.

L'équipe BMC lors de la présentation de la Vuelta 2017. | DE WAELE Tim / TDWsport Sarl / DPPI

Par

Publié le 19/08/2017 | 19:11, mis à jour le 19/08/2017 | 19:55

BMC s’impose à l’issue du traditionnel contre-la-montre par équipes, faisant office de première étape du Tour d’Espagne, en étant la seule formation à réaliser un chrono en dessous des 16 secondes (15’58’’). Un départ de Vuelta historique dans les rues de Nîmes. En effet, c’est la première fois qu’elle démarre de France. Rohan Dennis endosse ainsi le premier maillot rouge de cette édition 2017. La BMC s'impose devant la Quick-Step Floors.

C’est sous le soleil que BMC a remporté le contre-la-montre par équipes de Nîmes long de 13,7 km, mais plus court que l’an passé (27,8 km), avec un passage dans les arènes de Nîmes bondées de spectateurs, une côte de troisième catégorie et une arrivée devant le Musée Archéologique. Le parcours était aussi marqué par de nombreux passages étroits. Mais les coéquipiers de Rohan Dennis ont fait parler leur force collective. C'est leur deuxième contre-la-montre par équipes remporté sur la Vuelta après celui de 2015.

Une seule formation en dessous des 16 secondes

La Lotto Soudal a été la première à faire le temps référence (16’22’’) avant de se faire dépasser par Bora-Hansgrohe (16’19’’). C’est ensuite l’équipe de Warren Barguil, la Sunweb, qui a pris les devants (16’04’’) en allant plus vite de 15 secondes, dépassée ensuite par la formation belge Quick-Step Floors pour six dixièmes. Plus tard, la BMC a mis tout le monde d'accord, en étant la première et la seule équipe à passer sous la barre des seize secondes (15’58’’). Après avoir porté le maillot jaune du Tour de France pendant une journée, Rohan Dennis portera donc un autre maillot d'un Grand Tour au moins une journée. 

Concernant les équipes des favoris, l'équipe de Chris Froome a fait la différence, en se plaçant 4e (16'07'''). Les coéquipiers de Vincenzo Nibali (Bahrain-Merida) terminent neuvième, à 22 secondes des Sky. Fabio Aru et Romain Bardet ont eux perdu plus de temps. Astana est 16e, à 32 secondes de la Sky. Alors qu'AG2R se positionne 18e, à 35 secondes des Britanniques.

Demain, les sprinteurs seront à la fête pour ce deuxième jour en France entre Nîmes et Gruissan. Grand Narbonne. Aude. (203,4km). À moins que le vent se lève et que des bordures se forment, le long de la côté. Les favoris devront donc faire attention à ne pas se faire piéger. Le peloton retrouvera les routes d’Espagne le lundi 21 août.

Sur le même sujet

Coupe du Monde de Rugby Féminin : A suivre en direct