Arnaud Démare visera une troisième victoire sur les Quatre Jours de Dunkerque
Arnaud Démare visera une troisième victoire sur les Quatre Jours de Dunkerque | LUC CLAESSEN / BELGA MAG / BELGA

Quatre Jours de Dunkerque : la passe de trois pour Démare ?

Publié le , modifié le

Dans une version new-look, les Quatre Jours de Dunkerque débutent ce mardi à travers la région des Hauts-de-France où Arnaud Démare pourrait s'offrir un troisième succès dans le nord de la France.

Lauréat en 2013 et 2014, le Beauvaisien Arnaud Démare est la principale tête d'affiche de la nouvelle version des Quatre Jours de Dunkerque qui se déroulent désormais dans la nouvelle grande région des Hauts-de-France et durent six jours, de mardi à dimanche. Deux étapes arriveront d'ailleurs dans l'ancienne Picardie : mercredi à Saint-Quentin (Aisne) et jeudi à Amiens (Somme). Si chaque jour réserve ses pièges, avec notamment quatre secteurs pavés dès mardi et la montée du Cap Blanc-Nez le vendredi, le juge de paix sera à nouveau le Mont Cassel samedi.

Présente lors des deux dernières éditions, où Démare n'était pas présent, la courte ascension devra être effectuée à seize reprises, dont huit sur sa face pavée. De quoi tester la résistance du coureur de la FDJ, qui devra affronter quelques uns des meilleurs spécialistes des "Flandriennes", au premier rang desquels deux régionaux : l'Arrageois Adrien Petit (Direct Énergie) et le Cambrésien Florian Sénéchal (Cofidis), respectivement neuvième et douzième du dernier Paris-Roubaix.

Qui pour succéder à Coquard ?

Les vétérans Sylvain Chavanel (Direct Énergie) et Stijn Devolder (Verandas Willems-Crelan), l'ancien vainqueur du Giro Damiano Cunego (Nippo-Vini Fantini) ou encore Damien Gaudin (Armée de Terre), dans le top 10 ces deux dernières années et récent lauréat du Tro Bro Leon, seront également à surveiller.
Si la densité du plateau ne permet pas de dégager un net favori pour le général, Démare, qui n'aura pas une énorme concurrence au sprint (Kenny Dehaes, Jens Debusschere, Heinrich Haussler), a de bonnes chances de lever les bras... et ainsi de prendre de l'avance via les bonifications. Une méthode qui avait permis à Bryan Coquard, absent cette semaine, de gagner l'an dernier.

Le programme des étapes

Mardi 9 mai - 1re étape: Dunkerque - Iwuy (192,5 km)
Mercredi 10 mai - 2e étape: Saint-Quentin - Saint-Quentin (196,6 km)
Jeudi 11 mai - 3e étape: Beauvais - Amiens (152,9 km)
Vendredi 12 mai - 4e étape: Marck - Le Portel (166,5 km)
Samedi 13 mai - 5e étape: Boeschepe - Cassel (188,4 km)
Dimanche 14 mai - 6e étape: Coudekerque-Branche - Dunkerque (160,9 km)
 

AFP